samedi 3 décembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Plusieurs cas de peste pulmonaire au Pérou

La peste pulmonaire est la forme la plus rare de la maladie et aussi la plus mortelle. C’est au Nord du Pérou, dans la province de Libertad, à Trujillo qu’au moins 3 cas de peste pulmonaire ont été identifiés. Tout à commencé avec l’hospitalisation d’une femme de 29 ans originaire de Chocope pour une pneumonie sévère. Les analyses bactériologiques ont révélé la présence de bacilles de la peste. La forme pulmonaire est à l’origine de contamination interhumaines, le bacille devenant contaminant par voie aérienne. Cela a expliqué les deux autres cas, deux médecins qui s’étaient occupés de la patiente.

Comment s’est-elle contaminé ? Il s’agirait d’une forme bubonique non traitée et compliquée d’une atteinte pulmonaire. La peste reste présente dans certains pays du monde. Elle est transmise par des piqûres de puces. D’autres cas de peste buboniques seront probablement identifiés à Chocoque si rien n’est fait pour assennir le lieu. D’ailleurs, peu de temps après un enfant de 7 ans a lui aussi été hospitalisé pour une peste bubonique.

La peste se traite très bien par antibiotiques. La dernière épidémie importante de peste en Amérique du sud s‘était déjà déclarée au Pérou en 1993, 661 personnes avaient été contaminées.

Source

OMS : Peste au Pérou

:

Articles sur le même sujet