lundi 5 décembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Un cheeseburger, un milkshake et une statine, SVP!

Dans un article publié dans la revue American Journal of Cardiology, une équipe de cardiologues Londoniens propose que les fast-foods délivrent avec chaque hamburger, une statine, un médicament prescrits aux patients à risque de maladies cardiaques, afin de baisser le cholestérol.

Les cardiologues justifient leur proposition par le fait que malgré les tentatives de préventions, les maladies cardiovasculaires restent une cause majeure de mortalité comptant pour 30% des décès. Et la population, y compris celle qui a déjà des facteurs de risque, reste libre de continuer à faire les mauvais choix alimentaires pour sa santé. C’est donc à l’endroit où les mauvais choix sont faits que conseils et traitements doivent être délivrés, c’est à dire dans les fast-foods ! « Ces sociétés ont toute l’infrastructure pour proposer des condiments variés, du sel, du ketchup, d’autres sauces; aucun n’a de bénéfice pour la santé, et ils sont pourtant gratuit. Une statine devrait être ajoutée sur le plateau, à un faible prix, avec des conseils pour la santé » justifient les cardiologues.

Pour autant serait-ce efficace ? Il y a un lien direct entre la consommation de graisse et le cholestérol et entre le taux de cholestérol et les maladies cardiovasculaires. Des résultats de grandes études ont montré, chez des sujets sains, un accroissement du risque de 23% d’infarctus du myocarde chez ceux absorbant 89 grammes de graisses par rapport à ceux n’en absorbant que 53 grammes par  jour, et  de + 40% des infarctus chez ceux qui absorbent 4,3 grammes par jour de graisses saturée (hydrogénée) par rapport à ceux n’en absorbant que 1,3 grammes/jour. Il fallait donc évaluer ce qui était médicalement nécessaire pour neutraliser l’excès de risque cardiovasculaire apporté par toute cette graisse

Ils ont calculé que la prise d’une statine permettait de neutraliser l’augmentation de risque cardiovasculaire apporté par un repas constitué d’un hamburger (19 grammes de graisses, 1g de graisses saturée), d’un cheeseburger (26g de graisses, 1,5g de graisses saturées) et d’un milkshake (10gramme de graisses, 1gramme de graisses saturées).

Le but des scientifiques n’est bien sur pas d’encourager à la consommation de cette nourriture grasse des fast-foods. Au contraire, ils réclament que la pression sur les chaînes de fast-foods soient plus importante et qu’elle les pousse à proposer des menus plus sains et à encourager l’exercice physique et le contrôle du poids.

“Nous envisageons un futur où les fast-foods, encouragerons une approche plus saine du mode de vie. Sur la commande jugée peu saine, la nourriture sera délivrée avec un message de mise en garde comme sur les paquets de cigarette –Ce repas augmente votre risque de maladie cardiovasculaires et de décès– et sur le plateau, à côté du ketchup, il y aura un nouveau sachet, le «MacStatin», à saupoudrer dans le milkshake ou sur le hamburger…”

…Vivement demain…

Source

Can a Statin Neutralize the Cardiovascular Risk of Unhealthy Dietary Choices?
Emily A. Ferenczi, Perviz Asaria, Alun D. Hughes, Nishi Chaturvedi, Darrel P. Francis. The American Journal of Cardiology, 2010; 106 (4): 587

Crédit Photo Creative Commons by Adam Kuban

Articles sur le même sujet