lundi 26 septembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Boire de l’alcool tous les jours dérègle notre horloge interne

Les ryhmes biologiques de notre horloge interne sont régulés par les gènes. Chez l’animal, l’absorption chronique d’alcool altère l’expression de ces gènes. Cette étude démontre pour la première fois chez l’homme que ces gènes produisent moins d’ARN messagers chez les alcooliques chroniques laissant penser qu’une l’absorption régulière d’alcool pourrait être à la source d’une altération des rythmes circadiens.

Ce que l’on dénomme les rythmes circadiens ou encore les rythmes biologiques sont les rythmes qui régulent différentes fonctions physiologiques et comportementales de notre corps, telles que la température corporelle, les cycles sommeil/éveil et les sécrétions hormonales. Ces fonctions sont sous contrôle génétique. Une expression appropriée et une régulation de ces gènes sont nécessaires pour que nos fonctions physiologiques et donc nos rythmes biologiques assurent notre survie.

La consommation chronique d’alcool s’associe à des troubles du sommeil et de l’humeur. Par ailleurs, il est déjà établi que la consommation d’alcool réduit les transmission entre les neurones cérébraux. Les scientifiques ont recruté 22 hommes consommateurs chroniques d’alcool et 12 hommes non consommateurs et ont comparé les échantillons de leur sang.

Les analyses confirment que le niveau d’ARN messagers provenant des gènes régulateurs des rythmes biologiques est bien moins élevé chez les consommateurs d’alcool.

Cette étude confirme que la consommation d’alcool s’associe à une destruction de l’expression génétique des rythmes biologiques. Cette destruction est capable de générer une dérégulation des cycles sommeil/éveil, ou de provoquer une dépression. Cette modification de l’expression génétique n’est pas immédiatement restaurée si l’alcoolisation chronique cesse.

Scource

Chronic drinking can disrupt circadian rhythms
Sy-Jye Leu & al
Alcoholism: Clinical & Experimental Research.November 2010

Crédit Photo Creative Commons by Matsod

Articles sur le même sujet