mercredi 28 septembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Fumer pendant le premier trimestre de la grossesse altère les capacités de reproduction du futur enfant

Le tabagisme maternel pendant le premier trimestre de la grossesse a des conséquences néfastes sur les futures capacités reproductrices de l’enfant à naître, fille ou garçon, démontre une étude Danoise publiée dans la revue Human Reproduction.

L’équipe danoise a travaillé à partir de testicules d’embryons de 37 à 64 jours, issus d’IVG. Un questionnaire complet sur les habitudes de consommation de tabac et d’alcool a été rempli par la mère.

Les résultats démontrent l’effet toxique du tabac déjà au cours du premier trimestre de la grossesse : le nombre de cellules germinales, celles qui donneront naissance plus tard aux spermatozoïdes, sont réduites de 55% chez les embryons portés par des fumeuses par rapport aux non fumeuses. Les cellules somatiques étaient également diminuées de 37% au sein des testicules exposés à la fumée de tabac. Ces variations étaient très significatives.

L’effet néfaste du tabagisme est dépendant de la consommation. Les atteintes des testicules fœtaux étaient d’autant plus marquées que les mères fumaient beaucoup. L’effet persistait après ajustement pour la consommation d’alcool ou de café.

Les chercheurs ont ensuite étudié des ovaires embryonnaires obtenus dans les mêmes circonstances et ont intégré les baisses de cellules germinales (qui dans ce cas donneront les ovules) et de cellules somatiques aux résultats obtenus avec les testicules fœtaux.

Au total, embryon fille ou garçon confondus, le tabagisme au cours du premier trimestre de la grossesse entraîne une baisse de 41% des cellules germinales et de 29% des cellules somatiques, par rapport à des embryons non exposés au tabac.

Ces effets peuvent avoir des conséquences importantes sur la fertilité des enfants nés de mère fumeuse, un fois qu’ils seront adultes. Le tabagisme passif devrait produire les mêmes effets.

Source

Cigarette smoking during early pregnancy reduces the number of embryonic germ and somatic cells
L.S. Mamsen, M.C. Lutterodt, E.W. Andersen, S.O. Skouby, K.P. Sørensen, C.Yding Andersen,A.G. Byskov
Human reproduction 2010

Crédit Photo Creative Commons by Malingering

Articles sur le même sujet