vendredi 30 septembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

L’ablation totale des ovaires et des seins est préconisées en cas de mutation génétique BRCA1 ou BRCA2

Les femmes porteuses des mutations génétiques BRCA1 et BRCA2 sont à risque élevé de cancers des seins et des ovaires, un risque augmenté de 36% à 63% pour BRCA-1 et de 10% à 72% pour  BRCA-2. Une option chirurgicale qui peut leur être proposée est la mastectomie totale et l’ablation de l’utérus et des ovaires. Afin de vérifier que ces ablations protégeaient bien les femmes de ces cancers, une équipe de scientifique a suivi près de 2500 femmes porteuses de BCRA-1 ou de BCRA -2 sur une durée médiane de 3 à 4 ans.

Après leur inclusion dans l’étude, certaines ont voulu avoir recours à la chirurgie et d’autres non. Un bilan complet destiné à éliminer l’existence d’un cancer du sein ou des ovaires a été réalisé lors de l’inclusion, puis régulièrement durant le suivi.

A la fin de l’étude, aucune des femmes ayant eu recours à la mastectomie n’avait développé de cancer du sein alors qu’un cancer du sein a été diagnostiqué chez 7% des femmes n’ayant pas eu recours à la chirurgie. Il en a pas été complètement de même pour le cancer des ovaires : malgré la chirurgie, 1% des femmes opérées ont développé un cancer des ovaires contre 6% des femmes non opérées

La mortalité totale a été réduite chez les opérées de -55% chez les femmes ayant subit une ablation de utérus et des ovaires. Par ailleurs cette opération décroît également le risque de cancer du sein chez les femmes porteuses de BCRA-2 par rapport à celles porteuses de BCRA-1.

Source

Association of Risk-Reducing Surgery in BRCA1 or BRCA2 Mutation Carriers With Cancer Risk and Mortality
Susan M. Domchek, MD; Tara M. Friebel, MPH; Christian F. Singer, MD, MPH; D. Gareth Evans, MD; Henry T. Lynch, MD; Claudine Isaacs, MD; Judy E. Garber, MD, MPH; Susan L. Neuhausen, PhD; Ellen Matloff, MS; Rosalind Eeles, PhD; Gabriella Pichert, MD; Laura Van t’veer, PhD; Nadine Tung, MD; Jeffrey N. Weitzel, MD; Fergus J. Couch, PhD; Wendy S. Rubinstein, MD, PhD; Patricia A. Ganz, MD; Mary B. Daly, MD, PhD; Olufunmilayo I. Olopade, MD; Gail Tomlinson, MD, PhD; Joellen Schildkraut, PhD; Joanne L. Blum, MD, PhD; Timothy R. Rebbeck, PhD

JAMA. 2010;304(9):967-975. doi:10.1001/jama.2010.1237

Crédit Photo Creative Commons by zpeckler

Articles sur le même sujet