jeudi 29 septembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

8 heures de sommeil aident les adolescents à conserver un meilleur équilibre alimentaire

Les adolescents qui dorment moins de 8 heures par nuit consomment plus de nourritures riches en graisses et grignotent plus fréquemment entre les repas que les adolescent dormant plus de 8 heures par nuit. Ce manque de sommeil associé à cette nutrition déséquilibrée favorise le risque d’obésité chez ces adolescents démontre un étude publiée dans la revue Américaine Sleep. 240 adolescents de 16 à 19 ans ont participé à cette étude.18% d’entre eux étaient considérés comme obèses.La durée moyenne du sommeil était de 7 heures et 55 minutes. Seulement 34% des adolescents dormaient plus de 8 heures.

Les résultats démontrent que ces adolescents qui dorment moins de 8 heures par nuit consomment chaque jour 2,2% de calories supplémentaires sous forme de graisses : 35.9% de leurs apports caloriques sont constitués de graisses contre 33.2% pour les adolescents dormant plus de 8 heures. Par ailleurs, leur consommation de sucres sont réduits de 3% constituant 49.6% de leurs apports caloriques contre 53.3%. Ainsi un sommeil de moins de 8 heures multiplie par 2 le risque d’un apport quotidien supplémentaire de de 475 kcal sous forme de graisses.

Ces modifications de la consommations sont indépendantes du poids. Elles permettent aussi de comprendre pourquoi des études précédentes avaient retrouvé un lien entre un sommeil de courte durée et une obésité chez les adolescents.

Mais ce n’est pas tout car cette durée raccourcie du sommeil accroit également le grignotage. Pour chaque heure supplémentaire de sommeil au delà de 8 heures, la consommation de snack-food décroît de 21%.

Il est possible que le manque de sommeil provoque des perturbations métabolique modifiant le niveau de deux hormones, la leptine et la ghreline, régulatrices de l’appétit. Le manque de sommeil offre également de nouvelles opportunités de consommation.

Les adolescents ont besoin au moins de 9 heures de sommeil mais ce quota n’est plus atteint que par une minorité. les scientifiques constatent d’ailleurs que les rythmes circadiens des adolescents sont perturbés, les rendant éveillés la nuit et ensommeillés le matin. Ils veillent tard à cause des téléphones portables, des jeux vidéos et de la TV mais doivent se lever tôt pour aller à l’école. La capacité d’apprentissage en est d’autant perturbée.

Source

The Association of Sleep Duration with Adolescents’ Fat and Carbohydrate Consumption
Allison Weiss, Fang Xu, Amy Storfer-Isser, Alicia Thomas, Carolyn E. Ievers-Landis,  Susan Redline
Sleep, Vol 33, Issue 9, pages 1201-1209

Crédit Photo Creative Commons by orangeacid

Articles sur le même sujet