dimanche 4 décembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Pour se muscler, inutile de soulever de la fonte

Le dogme actuel dans les salles de musculation est que pour fabriquer du muscle il est nécessaire de soulever de la fonte. Cependant, une nouvelle étude conduite à la McMaster University montre qu’il est possible d’acquérir une musculature tout aussi impressionnante en utilisant des poids bien plus légers. Le secret, c’est de pomper le fer jusqu’à la fatigue utlime des muscles, c’est même plus efficace.

Les résultats sont publiés dans la revue PLoS ONE.

“Plutôt que de souffrir à tendre tous ses muscles pour soulever des poids importants, il suffit d’attraper quelque chose de bien plus léger et de le soulever jusqu’à ce que le muscle ne puisse plus le faire” explique Stuart Phillips, professeur à la McMaster University. “Nous avons  la conviction que faire grossir un muscles signifie stimuler ce muscle à fabriquer de nouvelles protéines musculaires, un procédé qui au fil du temps conduit à des muscles plus gros.”

L’étude démontre que ce n’est pas le poids soulevé qui est important, c’est d’atteindre le point critique de la fatique du muscle, celui qui va le conduire à fabriquer du nouveau muscle. Au cours de l’étude, des poids légers ont été utilisés, qui représentaient un pourcentage de ce que les participants pouvaient soulever. Le poids le plus élevé était à 90% du poids maximum que pouvait lever le participant et le plus faible poids était à 30% de ce maximum. Un poids à 80-90% du maximum peut être soulevé entre 5 et 1à fois avant que la fatigue musculaire ne survienne. Le poids de 30% peut- être levé au moins 24 fois avant que la même fatigue ne survienne.

L’étude démontre tout d’abord qu’un exercice de résistance musculaire réalisé à l’aide d’un poids léger permet la synthèse de nouvelles proteines musculaires et que 16 semaines de cet entrainement isométrique accroît de manière significative la masse des fibres musculaires. Elle démontre ensuite que l’effet obtenu résulte en une hypertrophie musculaire comparable à ce qui est obtenu avec un entraînement avec des poids beaucoup plus lourds.

Cette nouvelle compréhension de la synthèse de nouveau muscle a une signification pratique pour tous les enthousiastes des salles de musculation mais aussi pour ceux qui ont une masse musculaire faible comme les patients âgés ou malades ou ceux qui recommencent à se muscler après un traumatisme, une opération ou un accident vasculaire cérébral.

Source

Low-Load High Volume Resistance Exercise Stimulates Muscle Protein Synthesis More Than High-Load Low Volume Resistance Exercise in Young Men
Nicholas A. Burd, Daniel W. D. West, Aaron W. Staples,Philip J. Atherton, Jeff M. Baker, Daniel R. Moore,Andrew M. Holwerda, Gianni Parise, Michael J. Rennie,Steven K. Baker, Stuart M. Phillips
PLoS ONE, 2010; 5 (8)

Cédit Photo Creative Commons by Ivan Marianelli

Articles sur le même sujet