jeudi 29 septembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

On peut réduire facilement le risque de maladies coronaires de 19% en remplaçant les graisses saturées par des graisses polyinsaturées

Depuis plusieurs dizaines d’années, nombreux sont ceux qui prônent l’arrêt de la consommation des graisses saturées, sans pourtant être entendus sinon de quelques pays ou municipalités. Une nouvelle étude réalisée par l’école de santé publique de Harvard démontre que la consommation de graisses saturées accroît le risque coronaire, c’est à dire le risque de faire un accident cardiaque, ces graisses saturées accélérant et augmentant le dépots de lipides dans les artères.

Par une revue de la littérature, l’équipe de Harvard démontre que, le remplacement des graisses saturées par les graisses insaturées, réduirait le risque de décès et de maladies cardiaques des populations.

Depuis des années, l’industrie agro-alimentaire a réduit le niveau de graisses saturées dans de nombreux produits et le public a également réduit parallèlement leur consommation. Pourtant, les produits de remplacement ont été très divers. Par exemple, très fréquemment les acides gras saturés ont été remplacés par des acides gras trans, moins coûteux, mais qui ont depuis été montrés comme extrêmement délétères pour la santé, en particulier au niveau cardiovasculaire (voir article docbuzz).

Le remplacement des graisses saturées (acides gras saturés) peut-être très important”  explique Dariush Mozaffarian, Professeur du département d’épidémiologie de l’école de santé publique de Harvard “Notre étude suggère que le remplacement définitif des graisses saturées par des graisses polyinsaturées, serait bénéfique pour la santé

L’équipe du Pr Mozaffarian ont réalisé une revue complète et systématique de toutes les publications scientifiques dans lesquelles des patients suspendaient totalement la consommatin de graisses saturées au profits de graisses polyinsaturées et dans lesquelles le risque cardiaque était évalué. Huit grandes études réunissaient 13,614 participants chez qui 1,042 accidents coronariens ont été recencés.

Leur analyse démontrent que le remplacement systématique des graisses saturées par des graisses polyinsaturées (non trans), réduit le risque coronarien, c’est à dire le risque de faire par exemple un infarctus, de 19 %.

Pour chaque augmentation de 5% de graisses polyinsaturées (mesurée en apport énergétique) par rapport aux graisses saturées dans l’alimentation, une réduction de 10% du risque coronarien a été mesuré.

Les recommandations internationales actuelles concernant l’alimentation sont que 5 à 10% de l’apport énergétique quotidien soit constitué de graisses polyinsaturées. Ces graisses polyinsaturées doivent bien évidemment exclure les acides gras trans.

Regardez bien les étiquettes des produits alimentaires et préférez ceux dont le % en graisses saturées sont est le plus faible. Attention, certaines marques Bio contiennent des acides gras saturés en grande quantité, souvent des produits distributeurs mais pas seulement.

Source

Effects on Coronary Heart Disease of Increasing Polyunsaturated Fat in Place of Saturated Fat: A Systematic Review and Meta-Analysis of Randomized Controlled Trials
Dariush Mozaffarian, Renata Micha, Sarah Wallace
PLoS Medicine, 2010; 7 (3)

Meta-analysis of prospective cohort studies evaluating the association of saturated fat with cardiovascular disease
P. W Siri-Tarino, Q. Sun, F. B Hu, R. M Krauss
American Journal of Clinical Nutrition, 2010; 91 (3): 535

Crédit Photo Creative Commons by oskay

Articles sur le même sujet