dimanche 4 décembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Huile de palme : une consommation “inconsciente et non maîtrisée”

L’huile de palme est une huile constituée d’acide gras saturés. Peu chère, elle est très largement utilisée dans de nombreux aliments préparés industriellement. Son utilisation n’est pourtant pas repérable dans les aliments achetés. Seul est indiquée la mention “huile végétale” ainsi que parfois la quantité d’acides gars saturés pour 100 grammes.

La société Findus, dans le cadre du lancement d’une gamme de produits sans huile de palme a décidé de communiquer sur les danger de cette consommation «inconsciente et non maitrisée». Un nutritionniste a, en collaboration avec la société Findus, présenté une étude le 21 septembre qui dénonce le manque de transparence des étiquetages des produits alimentaires sur l’utilisation de l’huile de palme. Cette étude, dont l’objectif était d’évaluer la consommation involontaire d’huile de palme, a été réalisée auprès de 10 familles. L’étude révèle que la consommation hebdomadaire par personne s’élève à 57 grammes en moyenne, la consommation mensuelle d’une famille pouvait monter jusqu’à 553 grammes par mois.

La société Findus explique que, même des consommateurs vigilants ne peuvent pas savoir qu’ils consomment des aliments enrichis en produits délétères pour la santé. En effet la consommation d’acides gras saturés favorise les maladies cardiovasculaires et augmente le nombre de décès d’origine cardiovasculaire (voir article docbuzz).

Evidemment cette prise de conscience de l’industriel n’est pas désintéressée. Findus annonce supprimer totalement l’utilisation de l’huile de palme dans l’ensemble de ses produits surgelés partir du 1er décembre 2010, préférant l’emploi de l’huile de colza.

Si c’est en France, le premier industriel à agir de la sorte, cela pourrait marquer un changement des mentalités. Dans d’autres pays, les acides gras saturés ont été complètement interdits dans l’alimentation et récemment, la société européenne de cardiologie a également appelé à leur interdiction (voir article Docbuzz). En fait dès qu’un industriel a besoin d’utiliser des corps gras dans une préparation, le recours à l’huile de palme permet l’utilisation de graisses très bon marché réduisant au maximum le coût de fabrication du produit : pâtes à tartiner au chocolat, barres au chocolats, plats préparés, l’huile de palme et les acides gras saturés sont partout.

Pour Findus, le surcoût du remplacement de l’huile de palme par de l’huile de colza sera de 2 millions d’euros non répercutés sur les prix de vente promet l’industriel.

Le nutritionniste qui a participé à cette étude dénonce également la “volonté de tromperie” des industriels, puisque la mention “huile végétale” est perçue positivement par le consommateur alors qu’en fait d’un point de vue nutritionnel, l’huile de palme est “pire que le saindoux”.

Derrière cette opération de communication, il ne faut pas oublier que Findus a pourtant utilisé de l’huile de palme pendant des annéesLe distributeur Casino annonce d’ailleurs qu’il va revoir l’ensemble de ses recettes : 200 sur 570 devraient être réalisées sans huile de palme avant la fin de l’année.

Source

Findus s’engage contre l’huile de palme

“Evénement nutrition : Opération été avec Findus”

 

10 familles ont relevé le défi !

Articles sur le même sujet