mercredi 28 septembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Le chikungunya touche maintenant Fréjus (VAR)

L’Agence Régionale de Santé (ARS) de Provence Alpes Côte d’Azur a annoncé qu’un premier cas autochtone de chikungunya avait été diagnostiqué à Fréjus (Var) chez une fillette de 12 ans. La situation est suffisamment importante pour que le préfet du Var, Hugues Parant, ait annoncé qu’il ferait point sur la situation le lundi 20 septembre à 14h30 lors d’une conférence de presse. Le chikungunya est une maladie virale très comparable à la dengue qui se transmet par le même vecteur, une piqûre du moustique-tigre “aedes albopictus”.

Deux cas autochtones de dengue avaient été signalés et 13 autres suspectés au cours du mois de septembre à Nice (Alpes-Maritimes).

La fillette a présenté les signes classiques de la maladie, fièvre, douleurs aux articulations et courbature. Des manifestations hémorragiques peuvent compliquer l’évolution.Il n’existe pas dans l’état actuel des connaissances, de risque de contamination inter-humaine. C’est la première fois en France qu’un cas de chikungunia, une maladie tropicale fréquente dans les territoires français ultramarins, est ainsi détecté, tous les cas précédents étant des cas importés.

Territoires ultramarins

Pendant ce temps, en Martinique, en Guyane et en Guadeloupe les épidémies de dengue sont en décroissance. La maladie conserve une diffusion épidémique à Saint-Martin. Des cas sporadiques ont été constatés à Saint-Barthélemy. La maladie reste très présente à Mayotte.

On apprenait dimanche 26 septembre, qu’un second cas de Chikungunia avait été diagnostiqué à Fréjus.

Source

Synthèse des données de veille sur dengue et chikungunya dans les territoires français ultramarins
INVS, 24 septembre 2010

Articles sur le même sujet