samedi 3 décembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

La reprise de poids après un régime peut être prédit par les hormones de l’appétit

Les hormones de l’appétit jouent un rôle très important dans la reprise de poids après un régime, le fameux effet yoyo. Si souvent un régime est efficace, cette reprise de poids est ce qui guette de nombreux patients.

Ces hormones de l’appétit, la leptine, la ghreline et le niveau d’insuline, ont donc été suivi par des médecins chez des patients en surcharge pondérale ou obèses qui avaient suivi 8 semaines de régime hypocalorique.

Les patients, 49 femmes et 55 hommes, âgés en moyenne de 35 ans et ayant un indice de masse corporel moyen de 30,7, ont suivi une réduction hypocalorique d’environ 30% de leur apports journaliers nécessaires pendant ces 8 semaines. Les taux des 3 hormones ont été mesurées au début de l’étude puis à 8 et 32 semaines.

La perte de poids à 8 semaines était significative, représentant une baisse de  -5.0 ± 2.2% du poids initial des 105 patients. Le taux de leptine et de l’insuline se sont abaissés pendant le régime, mais pas celui de la ghreline.

Dans le groupe de patients qui a regagner plus de 10% du poids perdu à la 32e semaine, le taux de leptine était plus élevé alors que celui de la ghreline était plus bas. Le taux de l’insuline ne variait pas. La reprise de poids à 32 semaines étaient donc négativement corrélé au taux de ghreline et positivement corrélé au taux de leptine, mesurés au début de l’étude ainsi qu’à la fin de la période de régime (à 8 semaine). Autrement dit plus la leptine est haute avant un régime et à la fin d’un régime, plus la reprise de poids est prévisible. Une réduction de la leptine entre le début et la fin de l’essai était corrélée à une préservation de la perte de poids. Une réduction de la ghreline était corrélée à l’effet inverse, une reprise du poids.

Donc les patients chez qui sont mesurées une leptine haute ou une ghreline basse avant un régime, sont plus à risque de reprise de poids après un régime hypocalorique. Cette nouvelle connaissance peut etre utilisée de manière pertinente pour personnaliser un régime et accroître le suivi chez les patients les plus à risque de reprise de poids.

Source

Weight Regain after a Diet-Induced Loss Is Predicted by Higher Baseline Leptin and Lower Ghrelin Plasma Levels
Ana B. Crujeiras, Estíbaliz Goyenechea, Itziar Abete, Mary Lage, Marcos C. Carreira, J Alfredo Martínez, Felipe F. Casanueva
Journal of Clinical Endocrinology & Metabolism, 2010

Crédit Photo Creative Commons by FL4Y

Articles sur le même sujet