samedi 24 septembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Comment les femmes vivent leur sexualité après un cancer du sein?

Une étude française menée par les psycho-oncologues de l’Institut Curie  a évalué les conséquences d’un cancer du sein sur la vie sexuelle des femmes : elle révèle que plus de la moitié des femmes présentent des difficultés sexuelles ou une insatisfaction sexuelle même parfois plusieurs années après la fin de leur traitement.

Les scientifiques ont proposé à 850 femmes traitées pour un cancer du sein non métastatique, dont le traitement était achevé depuis 6 mois à 5 ans, de répondre à un questionnaire sur la qualité de vie, l’intimité et l’image de soi. 45 % ont effectivement répondu au questionnaire. Les femmes qui ont accepté de répondre sont souvent parmi les plus jeunes : 52 % n’étaient pas ménopausées au moment du diagnostic.

“Les traitements sont de plus en plus efficaces mais comportent un ensemble d’effets indésirables et de séquelles qui peuvent persister plusieurs années, notamment des problèmes sexuels. Chez de nombreuses femmes, on constate un sentiment de dévalorisation et d’atteinte de la féminité, voire de l’identité. La chirurgie – en particulier lorsqu’il y a eu mastectomie avec reconstruction – change l’image corporelle de la patiente. Les traitements peuvent également altérer certaines fonctions sexuelles. Il peut s’en suivre une diminution de la libido et une insatisfaction persistantes. Ces perturbations, qui s’atténuent le plus souvent après la fin des traitements, peuvent toutefois aller jusqu’à affecter la relation de couple. Ces difficultés sont rarement abordées lors du suivi médical et restent méconnues, ce qui limite leur prise en charge”. «Un nombre substantiel de femmes interrogées rencontre des problèmes sexuels (décroissance de la libido, difficulté à atteindre l’orgasme, douleurs) en lien avec l’expérience du cancer » explique Anne Brédart, psycho-oncologue à l’Institut Curie, coordinatrice de l’étude.

Si 71 % des femmes ayant répondu à l’enquête témoignent d’une activité sexuelle régulière, 58% d’entre elles expriment une altération du désir et 51% une difficulté à atteindre l’orgasme. 25 % perçoivent une peur des rapports sexuels chez leur partenaire masculin et 20 % une distance émotionnelle au sein du couple.

65 % des femmes estiment d’ailleurs ne pas avoir été suffisamment informées des effets du cancer et de ses traitements sur la sexualité. Ce constat a conduit à mettre en place des consultations spécifiques à l’Institut Curie. Pendant les traitements, les psycho-oncologues de l’Institut Curie reçoivent les couples qui le souhaitent pour les aider à anticiper les problèmes de communication susceptibles de survenir pendant et après la maladie : “Lors du traitement d’un cancer, c’est tout l’équilibre d’une famille ou d’un couple qui peut être remis en cause” explique le Dr Sylvie Dolbeault, chef du département Interdisciplinaire de soins de support à l’Institut Curie.

Source

Prevalence and associated factors of sexual problems after early-stage breast cancer treatment: results of a French exploratory survey
Anne Brédart, S. Dolbeault, A. Savignoni, C. Besancenet, P. This, A. Giami, S. Michaels, C. Flahault, M.-C. Falcou, B. Asselain, L. Copel
Psycho-oncology Article first published online: 21 JUN 2010

Un site spécifique pour informer les femmes sur les cancers du sein : cancersdusein.curie.fr

Crédit Photo Creative Commons by evymoon

Articles sur le même sujet