samedi 3 décembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

le premier essai de réparation de la moelle épinière chez l’homme est lancé

La société Geron Corporation, cotée au Nasdaq, vient d’annoncer le début du premier essai humain utilisant des cellules souches embryonnaires. Cet essai a été autorisé par la Food and Drug administration en 2009. Ce type de traitement avait été interdit sous la présidence du Président George Bush. Le président Barack Obama a levé cette interdiction.

L’objectif de ce traitement est de réparer la moelle épinière sectionnée lors d’un accident. Les patients qui ont subi un accident de ce type sont devenus tétraplégiques ou paraplégiques. Les cellules nerveuses altérées sont incapables de se régénérer. Pourtant, l’injection de cellules souches embryonnaires (hESC-Derived Oligodendrocytes – GRNOPC1), seraient capables de permettre à nouveau la circulation de l’influx nerveux (voir photos), un espoir thérapeutique pour des milliers d’accidentés chaque année. L’expérience à déjà été menée avec succés chez des souris (voir la vidéo).

Le 11 octobre 2010, le premier patient a été inclus dans l’essai thérapeutique. les patients sont tous des personnes ayant été blessés à la moelle épinière dans les 14 jours précédant l’inclusion. Les cellules souches embryonnaires sont alors injectées au niveau de la lésion de la moelle épinière.

Si l’objectif est d’abord dévaluer la bonne tolérance de l’injection des cellules souches embryonnaires, l’objectif final sera de permettre aux blessés de retrouver l’usage et la sensibilité des membres paralysés. C’est donc une véritable première mondiale qui a débuté.

Source

Geron Therapeutics

hESC-Derived Oligodendrocytes – GRNOPC1

Articles sur le même sujet