samedi 3 décembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Les acides aminés qui font vivre plus longtemps

Quand des mammifères, en particulier, dans cette étude de souris sont nourries d’une décoction spéciale d’acides aminés, elles vivent plus longtemps que leur congénères. Il existe 20 acides aminés différents dont certains sont indispensables à la vie de l’être humain. Ces acides aminés sont utilisés par les cellules pour fabriquer, en les assemblant, des protéines.

Dans cette études les acides aminés reçus par les souris étaient au nombre de trois ; la leucine, l’isoleucine, et la valine. Les scientifiques Italiens de l’université de Milan avaient, l’an dernier réalisé une étude similaire mais mené uniquement sur des cellules. Le résultat avait montré également une augmentation de la durée de vie des cellules.

Les animaux recevaient tous une nourriture appropriée mais en plus, la moitié recevait ces acides aminés. Ces dernières ont vécu en moyenne 869 jours contre 774 pour celles ne recevant que la nourriture normale. C’est une augmentation de 12% de la durée de vie.

Cette augmentation de la durée de vie s’accompagne surtout, d’après les analyses menées par les scientifiques d’une augmentation considérables du nombre de mitochondries dans les cellules des muscles et dans les cellules du coeur. Les mitochondries sont l’élément qui fabrique l’energie (ATP) nécessaire à la cellule pour mener à bien ses différentes fonctions.

Les chercheurs ont également noté un plus grande action antioxydante et une activation prononcée du gène SIRT1, le gène de la longévité.

Physiquement, au cours de leur vie, les animaux recevant les acides aminés, montraient également une capacité physique plus importante avec une endurance augmentée ainsi qu’une meilleure coordination motrice.

Les auteurs expliquent également qu’absorber des acides-aminés directement est différent de consommer des proteines constituées de ces acides aminés car dans le premier cas, ils pénètrent directement dans la circulation sanguine sans avoir besoin d’être digérés. Ils supposent que ces suppléments alimentaire pourraien être très utile en particulier chez les patients insuffisants cardiaques, les patients ayant une sarcopénie, des pathologies pulmonaires chronique ou toute autre pathologie où l’énergie cellulaire peut venir à manquer.

Néanmoins afin de démontrer ces bénéfices chez l’homme, un essai clinique s’impose même si les auteurs imaginent déjà avoir déterminé “une philosophie générale de l’approche nutritionnelle au cours des maladies, de la vieillesse et des problèmes de carences énergétiques“.

Source

Branched-Chain Amino Acid Supplementation Promotes Survival and Supports Cardiac and Skeletal Muscle Mitochondrial Biogenesis in Middle-Aged Mice
Giuseppe D’Antona, Maurizio Ragni, Annalisa Cardile, Laura Tedesco, Marta Dossena, Flavia Bruttini, Francesca Caliaro, Giovanni Corsetti, Roberto Bottinelli, Michele O. Carruba, Alessandra Valerio, Enzo Nisoli
Cell Metabolism, Volume 12, Issue 4, 362-372, 6 October 2010

Crédit Photo Creative Commons by Dr. Hemmert

Articles sur le même sujet