samedi 3 décembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

L’IRM pourrait bientôt être utile au diagnostic de l’autisme

Des chercheurs de l’université de L’Utah ont mis au point une nouvelle méthodologie permettant de diagnostiquer un autisme plus précocément grâce à l’IRM. Ces radiologues ont en effet utilisé un IRM pour identifier les aires cérébrales droites et gauches qui ne communiquent pas correctement entre elles, celles qui assurent normalement la coordination motrice, l’attention, la reconnaissance faciale, l’interaction sociale. “Nous savons que les deux hémisphères cérébrales doivent travailler ensemble pour assurer de nombreuses fonctions cérébrales” explique le Dr Anderson, un des auteurs de l’article,” Nous utilisons l’IRM pour mettre en évidence la force de ces connections”.

En dehors d’une taille du cerveau plus importante chez les enfants autistes, il n’y a pas de différence structurelle majeure avec celui des enfants non autistes qui pourrait être utiliser dans un but diagnostic. Quand il a été compris en revanche qu’au niveau de la biologie cérébrale, des différences pouvaient être caractérisées, les chercheurs ont utilisé l’IRM pour “visualiser” les connections corticales.

Les scientifiques ont comparé les niveau de flux d’oxygène interhémisphériques chez 53 enfants autistes et et 39 non autistes. En réalisant une reconstruction de la carte cérébrale interhémisphérique, ils mettent en évidence des anomalies caractéristiques de l’autisme à plusieurs niveaux : cortex sensitivomoteur, insula antérieure, gyrus fusiforme, gyrus temporal supérieur, et lobe pariétal supérieur. Ces résultats suggèrent que les connections interhémisphériques sont réduites dans les régions cérébrales associées avec les comportements anormaux caractéristiques de l’autisme et cela peut dorénavant être vu grâce à l’IRM, très tôt.

Cette nouvelle méthodologie pourrait également, en plus d’apporter un diagnostic beaucoup plus précoce de l’autisme permettre de caractériser les différents types d’autismes.

Source

Decreased Interhemispheric Functional Connectivity in Autism
Jeffrey S. Anderson, T. Jason Druzgal, Alyson Froehlich, Molly B. Dubray, Nicholas Lange, Andrew L. Alexander, Tracy Abildskov, Jared A. Nielsen, Annahir N. Cariello, Jason R. Cooperrider, Erin D. Bigler, and Janet E. Lainhart
Cerebral Cortex, October 15, 2010

Crédit Photo Creative Commons by E-Advocate

Articles sur le même sujet