jeudi 29 septembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Le Canada déclare définitivement que le Bisphénol A est un agent toxique

Le gouvernement Canadien vient de déclarer officiellement que le bisphénol A est un agent toxique pour l’homme et pour l’écosystème. Le communiqué de presse du gouvernement Canadien s’intitule “Le gouvernement du Canada protège les familles par la réglementation du bisphénol A“.

De nombreuses études ont mis en évidence que le bisphénol A peut agir comme un perturbateur endocrinien, chez l’homme et chez l’animal. Le Canada avait déja été l’un des premiers pays, en 2009,  à interdire le bisphénol A dans la fabrication des biberons et autres ustensiles nécessaires aux nourrissons. Un décret portant inscription du bisphénol A sur la liste des substances toxiques été publié mercredi 13 octobre 2010 dans le journal officiel, la Gazette du Canada. Cette position courageuse et respectant le principe de précausion à été vivement condamnée par l’industrie chimique “L’annonce faite par l’agence Canadienne de l’environnement est contraire aux données scientifiques publiées dans le monde, et va de manière inutile alarmer le public” a déclaré Steven G Hentges, directeur du groupement polycarbonates et bisphénol A au sein de l’American Chemistry Concil.

Cette annonce va rendre illégale l’utilisation des bouteilles plastiques, des cannettes en aluminium dont l’intérieur est recouvert de bipshénol A, de nombreux ustensiles en plastiques, lunettes de soleil, plats à microonde…Bref, tout un ensemble de produits largement diffusés et fabriqués avec du bisphénol A. Dans une étude publiée au mois d’août 2010, l’agence gouvernementale des statistiques avait rendu un rapport démontrant que l’ensemble de la population Canadienne était contaminée par le bisphénol A, et que les concentrations les plus élevées étaient retrouvées chez les plus jeunes. Le rapport ne se penchait pas sur les conséquences de cette contamination.

Cette décision historique contraste avec celle prise par les Autorités Européennes. L’EFSA (European Food Safety Authority) a déclaré le 30 septembre 2010 que les données disponibles aujourd’hui ne permettaient pas de prouver la toxicité du bisphénol A. Les familles Européennes et les écosystème Européens vont pouvoir continuer à en ingérer jusqu’au jour où…

Source

Décret définitif visant à inscrire le bisphénol A, une substance du deuxième lot du Défi, à l’annexe 1 de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999)

Le 13 octobre 2010, un Décret d’inscription d’une substance toxique à l’annexe 1 de laLoi canadienne sur la protection de l’environnement (1999) [LCPE (1999)] a été publié dans la Partie II de la Gazette du Canada, vol. 144 no 21, en ce qui concerne le bisphénol A, une substance du deuxième lot du Défi (No CAS 80-05-7) qui répond à au moins un des critères énoncés à l’article 64 de la Loi.

Scientific Opinion on Bisphenol A: evaluation of a study investigating its neurodevelopmental toxicity, review of recent scientific literature on its toxicity and advice on the Danish risk assessment of Bisphenol A
European Food Safety Authority Sept 2010

Crédit Photo Creative Commons by found_drama

Articles sur le même sujet