samedi 3 décembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Cosmétiques et produits de beauté : les 12 ingrédients à éviter absolument

Selon un rapport publié aujourd’hui par la Fondation David Suzuki, basée à Vancouver, les produits d’hygiène et de beauté contiennent des substances chimiques toxiques. Le rapport fait état des résultats d’un sondage en ligne réalisé cette année et au cours duquel 6 200 Canadiens étaient invités à examiner la liste d’ingrédients de leurs cosmétiques afin d’y rechercher 12 groupes de produits chimiques potentiellement nocifs. Ils ont fourni des données sur 12 500 produits d’hygiène et de beauté. Quatre produits sur cinq figurant au sondage contenaient au moins un ingrédient soupçonné d’être lié à des problèmes environnementaux ou à la santé — y compris le cancer, les troubles de l’appareil reproducteur, l’asthme et les allergies graves.

« Les résultats du sondage indiquent la présence à grande échelle de ’12 ingrédients à éviter’ dans les produits que nous utilisons sur nos corps tous les jours », explique Lisa Gue, analyste en politiques de santé environnementale de la Fondation David Suzuki. « Il est évident qu’il nous faut des règlements plus efficaces pour empêcher que ces produits chimiques potentiellement nocifs se retrouvent dans les produits de grande consommation. »

Cependant, certains produits chimiques préoccupants ont dû être exclus de cette recherche, car ils ne sont pas obligatoirement inscrit sur les emballages. Les fabricants n’ont pas à divulguer certains ingrédients parfumés en particuliers. Le terme générique « parfum » dans une liste d’ingrédients de cosmétiques masque un cocktail de produits chimiques potentiellement nocifs.  Il en va de même du “phtalate de diéthyle, ou dep. Il est largement utilisé dans les mélanges de fragrances cosmétiques pour que la senteur persiste. Or les phtalates sont soupçonnés d’être des perturbateurs endocriniens associés à la réduction du nombre de spermatozoïdes chez les hommes et à des anomalies reproductrices du fœtus mâle en développement (lorsque la mère a été exposée à ces produits pendant sa grossesse). Les métabolites de phtalate ont aussi été liés à l’obésité et à la résistance à l’insuline chez les hommes”.

Les 6 243 participants, dont 84% étaient des femmes, ont donc analysé 12 550 produits de soin et de beauté, parfum, savons et nettoyants, déodorants, etc. Le sondage démontre que 80% des produits contenaient au moins un ingrédient sur les douze à éviter. Les produits ainsi identifiés contenaient en moyenne 1,9 produit à éviter. La marque n’est pas forcement un gage de qualité puisque parmi la liste des produits ainsi identifiés comme contenant des produits à éviter, on retrouve les marques Clarins (lift anti-rides (Jour), Dove men + care ( gel douche corps et visage,  l’Oreal Kids (Shampooing douceur), Marc Anthony (Shampooing bouclant et shampooing épaississant),  The Body Shop (gel bain et douche)….

Les 12 ingrédients à éviter absolument dans vos cosmétiques et produits de beauté :

1. BHA et BHTSe retrouvent dans les produits hydratants, le maquillage et d’autres produits et sont suspectés d’interférer avec les fonctions hormonales et d’être cancérigène (BHA). Nocifs pour les poissons et la faune.

2. Les colorants dérivés du goudron de houilleSoyez à l’affût du P-Phénylenediamine et des colorants identifiés par « CI » suivi de cinq chiffres. La p-phénylènediamine est utilisée dans certaines teintures pour cheveux; d’autres couleurs sont employées dans de nombreux produits cosmétiques. Ils pourraient être cancérigènes et contenir des métaux lourds toxiques pour le cerveau.

3. Les ingrédients reliés au DEASoyez à l’affût du Cocamide DEA et Lauramide DEA. Se retrouvent dans les cosmétiques crémeux et moussants tels que les produits hydratants et shampooings. Ils peuvent réagir avec d’autres substances et former des nitrosamines cancérigènes. Nocifs pour les poissons et la faune.

4. Dibutyl phtalateLe phtalate de dibutyle est utilisé comme plastifiant dans les produits pour les ongles. Il est considéré comme toxique pour la reproduction et suspecté d’interférer avec la fonction hormonale. Nocif pour les poissons et la faune.

5. Les libérateurs de formaldéhydeSoyez à l’affût du DMDM Hydantoin, Diazolidinyl urea, Imidazolidinyl urea, Méthénamine, Quarternium-15 et Sodium Hydroxymethylglycynate. Ces agents de conservation sont utilisés dans une large gamme de produits cosmétiques. Ils libèrent de façon lente et continue de petites quantités de formaldéhyde, substance cancérigène.

6. Les parabènesSoyez à l’affût des ingrédients se terminant par « PARABEN ». Ils sont largement utilisés comme agents de conservation. Ils sont considérés comme perturbateurs endocriniens et pourraient interférer avec les fonctions reproductrices mâles.

7. ParfumMixture de produits chimiques qui peuvent déclencher des allergies et de l’asthme, certains sont associés au cancer et à l’intoxication des neurones. Nocif pour les poissons et la faune.

8. Les PEGUtilisé dans certaines bases de crèmes cosmétiques. Il peut contenir du 1,4-dioxane, potentiellement cancérigène. (par ex. le PEG-60)

9. PétrolatumUtilisé dans certains produits capillaires pour la brillance et en tant que barrière hydratante dans des baumes pour lèvres, rouges à lèvres et produits hydratants. Produit pétrochimique pouvant contenir des impuretés cancérigènes.

10. Les siloxanesSoyez à l’affût des ingrédients se terminant par « SILOXANE » « CONE». Ils sont utilisés dans les produits cosmétiques pour assouplir, lisser et humidifier. Le cyclotetrasiloxane est considéré comme perturbateur endocrinien et substance potentiellement toxique pour la reproduction. Nocif pour les poissons et la faune.

11. Sodium laureth sulfateSe retrouvent dans les produits moussants tels que les shampoings, nettoyants et produits pour le bain. Il peut contenir du 1,4-dioxane, potentiellement cancérigène.

12. TriclosanSe retrouve dans les produits antibactériens tels que le dentifrice, le savon, les désinfectants pour les mains. Il est suspecté d’interférer avec la fonction hormonale et de contribuer à la bactérie qui résiste aux antibiotiques. Nocif pour les poissons et la faune.

Comment se rappeller de tous ces noms complexe en achetant ses cosmétiques? Tout simplement en téléchargeant le Guide du consommateur responsable, en l’imprimant et en le gardant dans son sac à main. Boycottez les produits toxiques, le meilleur moyen pour qu’ils disparaissent des linéaires explique la fondation Suzuki.

Guide du consommateur responsable (et intelligent)

Source

Sondage sur les ingrédients toxiques contenus dans nos produits cosmétiques
Fondation David Suzuki
Octobre 2010

Site internet de la fondation David Suzuki

Crédit Photo Creative Commons by fran ca

Articles sur le même sujet