dimanche 4 décembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Face au danger que cela pourrait représenter pour les patients, l’angleterre renonce à autoriser la substitution systématique par des génériques en pharmacie

Le gouvernement Anglais, après plusieurs mois de consultation de tous les acteurs impliqués, décide de renoncer à la mise en place d’une substitution automatique des prescriptions médicales des médecins généralistes par des génériques. La raison invoquée est simple : Cela est jugé trop dangereux pour la sécurité des patients et provoquerait un surplus de travail pour les équipes du NHS, le National Health System, la sécurité sociale anglais.

Le ministre de la santé Lord Howe, à déclaré  “Nous savons que l’usage des génériques peut générer des économies quand il est cliniquement approprié, mais la mise en place d’un plan national pour favoriser les génériques est quelque chose de trop lourd”.

Pourtant les génériques sont déjà très utilisés en Angleterre, avec un des taux de prescription parmi les plus hauts d’Europe. Sur les 423 organismes et organisations qui ont donné leur avis au NHS lors de la consultation nationale débutée en janvier 2010, 63% étaient contre la substitution systématique, en particulier les pharmacies et les organismes professionnels. Des associations de patients, représentant des patients épileptiques ou des patients souffrant d’atteintes hépatiques, ont également rendu un avis négatif. La société National d’Epilepsie a salué la décision du gouvernement. Elle avait conduit une campagne contre la substitution systématique rappelant que le passage à un générique pouvait provoquer une crise chez les patients épileptiques.

Source

The proposals to implement ‘Generic Substitution’ in primary care, further to the Pharmaceutical Price Regulation Scheme (PPRS) 2009

Department of Health Consultation on the proposals to implement ‘Generic Substitution’ in primary care

Crédit Photo Creative Commons by Trodel



Articles sur le même sujet