samedi 3 décembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

D’accord pour interdire l’alcool?

La cocaine, le crack, l’héroïne sont considérées comme des fléaux sociaux alimentant des réseaux mafieux. A l’inverse l’alcool est en vente libre accessible à l’envie dès 18 ans. Cette étude publiée dans la revue anglaise The Lancet a tenté d’évaluer la véritable dangerosité sociale de chaque addiction. Vingt drogues capables de générer une addiction ont été évaluées selon 16 critères afin d’obtenir une note de dangerosité sur 100 : 9 critères évalue les préjudices que de la drogue cause sur le consommateur et 7 critères ceux causés aux autres.

La modélisation montre que l’héroine, le crack, la cocaine, et la métamfétamine causent les plus grands préjudices aux consommateurs avec une note de 34, 37, et 32, sur  les 9 premiers critères. Les drogues les plus préjudiciables aux autres sont l’alcool, l’héroine, le crack, et la cocaine avec des scores respectifs sur les 87 critères de 46, 21 et 17.
Lorsque les 16 critères sont cumulés, la drogue la plus destructrice pour le consommateur et pour les autres est l’alcool (score 72) suivi de l’héroïne (score 55), et du crack (score 54).
Cette mise en évidence conforte des résultats précédents concernant la dangerosité sociétale des différentes drogues. Cependant, force est de constater que cette classification de dangerosité ne correspond pas à celle actuellement en vigueur.

Source

Drug harms in the UK: a multicriteria decision analysis
David J Nutt, Leslie A King, Lawrence D Phillips
The Lancet, Early Online Publication, 1 November 2010

Crédit Photo Creative Commons by G33G

Articles sur le même sujet