dimanche 25 septembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Une puce permet à des aveugles de recouvrer en partie la vue

Une expérimentation a permis à trois aveugles d’avoir à nouveau un début de vision. L’étude réalisée par des scientifiques allemands a permis à ces personnes ayant perdu la vue, de voir à nouveau des formes et des objets dans les jours qui ont suivi une opération chirurgicale.

Une puce, sensible à la lumière, a été chirurgicalement implantée au niveau sous-rétinien près de la maculla de patients volontaires, devenus aveugles du fait d’une dystrophie rétinienne héréditaire. Dans cette maladie, les cellules de la rétine qui absorbent les informations lumineuses pour les transmettre aux nerf optique, cessent de fonctionner, entrainant la cécité.

La puce implantée fait 3 mm de diamètre et 50 µm d’épaisseur. Sa surface de 1,500 pixels, 70 x 70 µm² par pixel, va offrir un champs de vision de 8° à 12° au patient, suffisamment pour leur permettre de recouvrer une nouvelle mobilité et de reconnaître certains gros objets. Afin de produire un influx électrique permettant une stimulation efficace du nerf optique, l’intégration d’une amplification du signal lumineux parvenant sur la puce à travers la cornée du patient est nécessaire. C’est l’absorption de la lumière extérieure qui fourni l’énergie indispensable au fonctionnement de la puce électronique.

Un des patients a été capable de décrire et de dénommer correctement des objets simples tels qu’une fourchette ou un couteau, des figures géométriques, des fruits. Sans entrainement, au bout de quelques jours, le recouvrement des fonctions visuelles a permis à un autre patient  d’approcher d’autres personnes dans une pièce, de lire des lettres grossies, de lire l’heure sur une horloge murale, des gestes simples mais incroyables pour une personnes après plusieurs années de cécité complète.

La puce électronique à été développée par une société, Retinal Implant AG, en collaboration avec L’institut de recherche ophtalmique de l’iniversité de Tuebingen. Cette nouvelle approche thérapeutique ne peut pas corriger tous les types de cécité mais apparaît utile pour les 200 000 patients dans le monde qui souffrent de rétinite pigmentaire.

Source

Subretinal electronic chips allow blind patients to read letters and combine them to words
Eberhart Zrenner, Karl Ulrich Bartz-Schmidt, Heval Benav, Dorothea Besch, Anna Bruckmann, Veit-Peter Gabel, Florian Gekeler, Udo Greppmaier, Alex Harscher, Steffen Kibbel, Johannes Koch, Akos Kusnyerik, Tobias Peters, Katarina Stingl, Helmut Sachs, Alfred Stett, Peter Szurman, Barbara Wilhelm, Robert Wilke
Proceedings of the Royal Society B, 2010

Site internet de la société productrice de la puce : Retina Implant AG

Crédit Photo retinal Implant AG

Articles sur le même sujet