mercredi 28 septembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

L’OMS sous-estime les ravages du paludisme en Inde

Selon l’OMS, le paludisme causerait la mort de 15 000 personnes chaque année en Inde. Pourtant une étude publiée dans la revue internationale The Lancet montre qu’en fait ce ne sont pas 15 000 victimes que fait le paludisme, mais près de 200 000 chaque année.

L’OMS utilise pour son évauation les chiffres fournis par le gouvernement Indien. L’étude s’est attachée à rechercher les signes cliniques que présentaient des patients décédés, signes ensuite interprétés par des médecins, au sein de 6671 districts. Sur 75 342 décès étudiés, 3,6% auraient été causés par le palludisme. Ces patients décédés n’avaient jamais été diagnostiqués, ni traités pour le paludisme.

Ils vivaient pour la majorité dans des régions rurales de l’Inde. Rapportés au niveau national, ces chiffrent déterminent une mortalité liée au paludisme proche de 205 000 pour les enfants et les adultes de moins de 70 ans. Cette révélation de chiffres officiels totalement éloignés de la réalité dans un pays comme l’Inde laisse supposer que les statistiques dans de nombreux autres pays où le paludisme est endémique pourraient également être faux, comme au Bangladesh, au Pakistan ou en Afghanistan.

Source

Adult and child malaria mortality in India: a nationally representative mortality survey
Neeraj Dhingra,Prabhat Jha, Vinod P Sharma,Alan A Cohen, Raju M Jotkar,Peter S Rodriguez,Diego G Bassani,Wilson Suraweera,Ramanan Laxminarayan, Richard Peto
The Lancet, Early Online Publication, 21 October 2010

Crédit Photo Creative Commons by FriskoDude

Articles sur le même sujet