dimanche 4 décembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Pourquoi le risque de mort subite du nourrisson est plus important chez les mères ayant fumé pendant leur grossesse? (vidéo)

La mort subite du nourrisson reste la principale cause de décès des nouveaux-nés au cours de la première année de vie dans les pays développés. Le tabagisme maternel pendant la grossesse est le facteur de risque le plus facilement modifiable de la mort subite du nourrisson. Bien que le lien sous-jacent entre mort subite du nourrisson et tabagisme maternel reste encore incomplètement expliqué,  c’est l’effet de l’exposition in utero aux toxiques de la cigarette, et en particulier à la nicotine, sur  le contrôle du développement respiratoire de l’enfant, qui est probablement en cause.

L’exposition à la nicotine pendant le développement foetal provoque des modifications neurochimiques sur le cerveau en développement, en particulier sur les centres de contrôle de la respiration. cela peut altérer leur maturation. C’est en 1992 que l’académie de pédiatrie à recommandé que les nouveaux nés soient couchés sur le dos pendant leur sommeil. Et dès les années suivantes, la mort subite du nourrisson a été réduite de manière très importante. Elle n’a pourtant pas été éradiquée et ce sont les études menées alors qui ont permis de démontrer que les enfants dont la mère avait fumé pendant la grossesse avait un risque multiplié par 2 à 5 de décéder de mort subite. Fumer dans la pièce où dors l’enfant augmente également le risque.

L’effet du tabac semble s’expliquer par le fait que les enfants nés de mères fumeuses ont plus de pauses respiratoires, des apnées, plus importantes et plus nombreuses, et ont une capacité amoindrie à se réveiller en cas de manque d’oxygène au cours de leur sommeil. L’atteinte respiratoire est corrélée au nombre de cigarettes fumées par la mère. L’effet semble plus lié au tabagisme prénatal que post natal. La nicotine agit part l’intermédiaire de récepteurs nicotiniques et influence la maturation de ces récepteurs dans le cerveau du foetus. Un mécanisme de survie des mammifères endormis lorsque l’oxygène vient à diminuer, est la capacité à l’auto-resuscitation par le déclenchement spontané d’un halètement. L’échec de cette fonction réflexe a été mis en cause dans la survenue de la mort subite du nourrisson. Plusieurs études ont montré l’influence de la nicotine dans le blocage de cette fonction.

Si le tabagisme maternel pendant la grossesse à également d’autres conséquences néfastes sur la mère et l’enfant, l’éducation et l’information des futures mères doit être considéré comme primordial dans l’objectif de réduire le risque de mort subite du nourrisson.

Source

The Effect of In Utero Cigarette Smoke Exposure on Development of Respiratory Control: A Review
Hemant Sawnani, Erik Olsen, Narong Simakajornboon.. Pediatric Allergy, Immunology, and Pulmonology, 2010; 23 (3): 161 DOI: 10.1089/ped.2010.0036

Articles sur le même sujet