lundi 5 décembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

La petite sieste de l’après-midi permet une vie plus active

Des scientifiques anglais ont mis en évidence que nombreuses sont les personnes âgées qui évitent de faire des siestes de peur d’apparaitre ou des se sentir paresseux. Pourtant la petite sieste de l’après midi permet aux persones âgées d’être en pleine forme le reste de la journée et d’avoir suffisamment d’énergie pour prendre part à des activités sociales ou de loisirs.

Susan Venn, du département de sociologie explique que “le sommeil est important pour le bien-être et la santé, mais en vieillissant, la qualité du sommeil peut diminuer. Ces personnes ne doivent pas se sentir couppable de profiter d’une petite sieste”.

L’étude retrouve que justement ces personnes dont le sommeil s’altère, tente d’éviter la sieste pensant s’endormir plus rapidement le soir venu. Finalement le seul résultat obtenu est une plus grande sensation de fatigue.

Les troubles du sommeil sont également parfois engendrés la nuit par la nécessité, plusieurs fois par nuit, d’aller aux toilettes. Et un des mauvais réflexe de certaines personnes est d’éviter de boire trop la journée pensant ne plus être réveiller au cours de la nuit. Le résultat est là aussi inverse puisque ces personnes âgées deviennent deshydratées.

Les chercheurs ont interviewé 62 personnes âgées afin de déterminer exactement comment se passaient leurs nuits. “Nombreuses sont les personnes avec qui nous avons discuté, qui nous ont raconté leur sommeil perturbé, en particulier par de nombreux réveils nocturnes” explique Susan Venn “et quand il dorment mal, cela a un impact sur le nombre d’activité qu’ils parviennent à réaliser au cours de la journée”.

En plus, beaucoup se font prescrire des médicaments pour dormir, qui parfois augmentent le risque de chute au cours de la journée.

L’université du Surrey a lancé ce programme afin de mieux comprendre les troubles du sommeil pour trouver les moyens d’améliorer le sommeil des personnes âgées.

Trois données émergent des interviews :

  • Bien que beaucoup de personnes âgées se sentent fatiguées au cours de la journée, elles se refusent une sieste pensant que c’est un signe de paresse,
  • les personnes âgées se relèvent souvent la nuit pour aller aux toilettes. Elles restreignent leur consommation d’eau pendant la journée,
  • Les personnes âgées préfèrent ne pas consulter un médecin pour leur problèmes de sommeil, de peur de se voir prescrire un somnifère qui leur ferait perdre le contrôle de leurs activités diurnes. Les femmes plus que les hommes font appel à des médecines alternatives telles que les tisanes.

Une fois achevé ce premier bilan, les prochains objectifs de l’université du Surrey sont de développer une approche non pharmacologique des troubles du sommeil, puis d’évaluer son acceptabilité et son efficacité. A suivre donc..

Source

Older people advised that taking an afternoon nap can lead to more active lives

Site internet de l’étude : Somnia, Sleep in aging

Crédit photo Creative Commons by Vurnman

Articles sur le même sujet