samedi 3 décembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Bisphénol A : L’OMS rejette tout principe de précaution

Trente “experts” se sont réunis à Ottawa sous l’égide de l’OMS afin de rendre un avis concernant le bisphénol A, et c’est justement le Canada, où se déroule cette entrevue, qui a déclaré début octobre une interdiction total du bisphénol A. Le rendez-vous était fermé aux curieux, les experts se sont réunis à huit-clos.

Ce que l’OMS appelle “un panel international d’experts” en omettant de divulguer les noms et éventuelles conflits d’intérêts, (comme quoi la grippe A n’a pas servi à grand chose), ont reconnu que la bisphénol A pénétrait l’organisme par le biais de la nourriture. Cependant, ces experts concidèrent que l’ensemble des études montrant un lien entre le bisphénol A et certaines pathologies (troubles du sytème nerveux, troubles de la reproduction…),  ne sont pas suffisantes pour interdire ou seulement faire attention aux ingestions de bisphénol A. “La mise en place de mesures de publique de précaution est prématuré” déclare le communiqué de l’OMS.

Voilà une décision qui va faire plaisir aux industriels du plastique et de l’agro-alimentaire. Rappelons qu’il est possible de limiter son ingestion de bisphénol  A en bannissant les cannettes en aluminium, lles boites de conserve, les bouteilles en plastiques (eaux, sodas…), les produits sous emballage plastique en particulier les produits gras comme la charcuterie, les plats cuisinés en barquettes plastiques…Un labem BPA free a même été créé pour certains produits plastiques fabriqués sans bisphénol A.

Source

Joint FAO/WHO Expert meeting to review toxicological and health aspects of Bisphenol A and Stakeholder Meeting, Ottawa, Canada, 1-5 November 2010

BISPHENOL A (BPA) – État actuel des connaissances et actions de l’OMS et de la FAO à l’avenir (27 novembre 2009)

Articles sur le même sujet