samedi 3 décembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Le jus de bettrave favorise la circulation cérébrale

Un flux sanguin cérébral réduit et l’ischémie cérébrale peut contribuer à plusieurs pathologies et favoriser le déclin cognitif et physique. Le NO est un vasodilatateur très utile en cas d’ischémie. Plusieurs études ont montré que boire du jus de betterave peut réduire la pression artérielle.  Des concentrations importantes de nitrates sont retrouvées dans les betteraves comme dans les céleris, le choux et les légumes à feuilles comme les épinards et quelques salades.

Quand on absorbe une nourriture ainsi riche en nitrate, des bactéries présentes dans la bouche transforme les nitrates en nitrite, qui peuvent après transformation produire du NO endothélial capable alors de vasodillater les vaisseaux et d’améliorer la circulation sanguine.

Cette petite étude a évalué l’influence de la consommation de jus de betteraves sur le flux sanguin cérébral chez 14 adultes de 70 ans et plus. L’étude a duré 4 jours.

La moitié des patients étaient assignés,  dès le premier jour de l’étude, à la consommation de jus de betterave au petit déjeuner (450 ml). Le second jour, après le petit déjeuner, tous les patients passaient un  IRM cérébral afin de déterminer le flux cérébral. Les troisième et quatrième jour, les rôles étaient inversés pour les patients. cette méthode permettaient de comparer tous les patients à eux même au sein de deux groupes avec ou sans absorption de jus de betterave.

Les IRM ont montré une accélération du flux sanguin cérébral au niveau des lobes frontaux lors de la consommation du jus de betterave. Ce résultat suggère qu’une alimentation riche en nitrates peut avoir un intérêt chez les patients âgés.

Source

Acute effect of a high nitrate diet on brain perfusion in older adults
Tennille D. Presley, Ashley R. Morgan, Erika Bechtold, William Clodfelter, Robin W. Dove, Janine M. Jennings, Robert A. Kraft, S. Bruce King, Paul J. Laurienti, W. Jack Rejeski
Nitric Oxide, 2010;

Crédit Photo Creative Commons by Food Thinkers

Articles sur le même sujet