samedi 3 décembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Un manga réservé aux 14-20 ans pour éviter la première clope (vidéo)

L’Inpes et le ministère de la Santé et des Sports lancent le 16 novembre 2010 un dispositif  “inédit” pour inciter les jeunes à ne pas fumer. Jugez plutôt :

La nouvelle campagne de l’Inpes vise les jeunes de 14 à 20 ans, l’âge de la première clop. Cette nouvelle campagne vise “avant tout à faire prendre conscience aux adolescents que l’attractivité de la cigarette est liée à des stratégies marketing de l’industrie du tabac jouant sur la séduction, la transgression, la promesse de l’accès au monde des adultes, etc”. Pour sûr, il ne les savaient pas.

En effet, poursuit le communiqué de presse, “si les prises de risque, dont l’expérimentation du tabac, participent à la construction de l’identité des adolescents et s’ils sont sensibles à la promesse d’émancipation véhiculée par le tabac, ils rejettent dans le même temps massivement tout sentiment de dépendance à un produit et de soumission à la pression des pairs ou à une manipulation quelconque. C’est donc sur la révélation de cette ambivalence particulièrement sensible à l’adolescence que la campagne repose“.

Et là, on se dit que l’on a des intellectuels phylosophes au ministère de la santé et à l’Inpes. Cette nouvelle campagne donc, inédite, utilise un manga interactif ; “Cette animation interactive a pour objectif de dénormaliser le tabac en mettant en avant une contradiction qui n’apparaît pas toujours clairement aux yeux des jeunes : bien qu’ils pensent que le tabac est le symbole de leur émancipation, il les prive de leur libre arbitre“.

La signature est prestigieuse, pour ceux qui s’intéressent aux mangas : “l’Inpes a fait appel à Koji Morimoto, artiste japonais exerçant au sein du Studio 4°C à Tokyo, notamment connu pour avoir été co-directeur de l’animation sur le film mythique Akira”. Outre le fait que certains ados aiment les manga, pourquoi avoir pensé à cette utilisation? Très évident,” l’univers du manga se prête particulièrement bien au message appelant à résister contre le tabac. En effet, le manga met traditionnellement en scène des héros qui portent des valeurs positives et se battent dans des univers où bien et mal se confrontent de manière métaphorique. Cette forme de narration et les codes qu’elle utilise permettent d’amener les jeunes à s’interroger sur leur capacité à résister à l’influence de leurs pairs notamment et d’incarner la manipulation et les stratégies de l’industrie du tabac sous une forme nouvelle”. CQFD

Va pour le manga, et alors pourquoi sur internet? C’est simple, “Internet est un espace de liberté, d’émancipation et de divertissement pour les adolescents : 79, 1% des 11-15 ans et 87.2% des 16 25 ans utilisent ce média pour se divertir, s’informer, échanger entre eux…” nous explique l’Inpes et le ministère de la santé, qui n’ont rien à voir avec la Hadopi.

Mais alors quel est le pitch qui va scotcher les ados et leur faire dire non à la première cigarette? “Le film met en scène des adolescents qui perdent tout contrôle d’eux-mêmes quand ils pénètrent dans un lieu mystérieux, fascinant, caché dans les bas-fonds de Tokyo : un club, dirigé par un personnage intriguant et charismatique, où le monde du tabac a revêtu ses plus beaux atours : branché, glamour, et de ce fait, très attirant. L’internaute incarnera successivement les trois héros du manga et devra faire des choix pour libérer les autres adolescents de l’état « d’hypnose » dans lequel ils sont plongés. L’action démarre une fin d’après midi, dans une rue de Tokyo en 2040. Les trois adolescents qui vont devenir les héros de l’histoire, Hiro, Ren et Koichi, sont assis sur une plate-forme qui domine la ville, et sont accompagnés de leur petite créature digitale Lampin. Hiro a dans les mains un objet également présent dans une publicité : un losange de lumière qui semble être le sésame nécessaire pour pénétrer à l’intérieur d’un club mystérieux. C’est le début du voyage des internautes qui, dès leur connexion au site, sont invités à allumer leur webcam pour participer au déroulement du manga. Ils vont pouvoir prendre le contrôle des trois héros à des moments clés et agir sur le déroulement de l’histoire. Ils seront ainsi directement incités à expérimenter les choix des héros et comprendre la nécessité de « résister » à ces premières cigarettes proposées.

Le décor et l’ambiance du club symbolisent le monde auquel souhaitent accéder les jeunes en fumant leur première cigarette, mais les trois héros sauront déjouer les pièges du patron de l’établissement en refusant la cigarette qui leur est proposée, et révèleront l’envers du décor. Le monde de séduction proposé par le club n’est qu’une illusion : les habitués ne sont pas les adolescents sûrs d’eux et attrayants mais des jeunes hypnotisés et détruits ; le patron du club est un être double ; la jeune fille séductrice vue dans la publicité au début du film et que l’on retrouve ensuite dans le club est une manipulatrice”…

Le manga est disponible sur le site www.attraction-lemanga.fr à partir du 16 novembre 2010. A la fin de l’expérience, “le jeune” pourra accéder à plus d’informations sur les manipulations du tabac et à la possibilité de s’inscrire au coaching personnalisé via le site www.tabac-info-service.fr. Il aura également la possibilité de télécharger le manga en version papier et de partager avec ses amis l’url du site.

Et pour qu’aucun ados ne rate cette fantastique esxpérience, la bande annonce du manga sera diffusée du 24 novembre au 28 décembre au cinéma avant le film « Harry Potter et les reliques de la mort ». A l’entrée des salles partenaires de l’opération, 120 000 flyers seront distribués aux spectateurs du film.

Allez, on vous donne le lien pour le site, si vous êtes un puriste du manga, vous pouvez vivre cette aventure en japonais…


Source

« Attraction » : un manga interactif pour inciter les jeunes à résister à la cigarette
Dossier de Presse, INPES, ministère de la santé et des sports


Articles sur le même sujet