mardi 27 septembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

La grippe aviaire, H5N1, réapparait à Hong-Kong

Hong-Kong n’en avait plus entendu parlé depuis 2003, année où elle fit six victimes mais où des millions de volailles durent être abattues. Depuis, il n’y avait plus eu de notification de cas humains de grippe aviaire , la grippe H5N1, à Hong-Kong. Mais elle serait le retour. Une femme de 59, vivant à Hong-Kong, malade depuis le 2 novembre, à été hospitalisée le 14 dans un état préoccupant.

Si Hong-Kong s’esst doté d’un réseau de surveillance performant de la grippe aviaire, dont les dernières notification de foyer aviaire sauvage date de 2009, il n’en va pas de même du reste de la chine où le signalement reste très irrégulier. Le dernier cas humain a été notifié en Chine continentale en juin 2010 dans la province d’Hubei et le dernier foyer aviaire notifié en Chine continentale date du 3ème trimestre 2010 (foyer sauvage). Et justement, la malade a voyagé en Chine continentale avec son mari et sa fille, du 23 octobre au 1er novembre 2010; il n’y a pas de notion de contacts avec des volailles malades ou mortes. Des tests effectués sur trente fermes d’élevage de poulets sur le territoire se sont révélés négatifs

Les autorités sanitaires de Hong-Kong privilégie cette hypothèse d’une contamination importée de Chine continentale, sans que la source d’infection ne soit pourtant identifiée. Dans le même temps, le gouvernement Hong-Kongais a relevé à “sérieux” le niveau d’alerte sur la grippe aviaire, ce qui signifie qu’il y a “un risque élevé” de contracter la maladie dans la région.

Source

Nouveaux cas humains et foyers aviaires notifiés au cours de la semaine hors zones déjà touchées

(sources : OMS, OIE/MinAg et MinSa)

Crédit Photo Creative Commons by duvalmickael50

Articles sur le même sujet