mardi 27 septembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Vouloir être trop propre peut provoquer des allergies (Triclosan)

L’exposition répétée à des toxiques environnementaux peut entrainer plusieurs types de maladies qui impliquent une modification du système immunitaire et du système inflammatoire. Afin de confirmer cette hypothèse, des scientifiques ont étudié deux agents dit disrupteurs endocriniens, et ont évalué leurs effets sur le système immunitaire.

Les deux produits étudiés étaient le bisphénol A (qui vient d’être interdit dans les biberons par l’UE) et le triclusan. Le triclosan est un produit antibactérien et antifongique à large spectre. On le retrouve dans des savons, des déodorants, des dentifrices, des solutions antiseptiques et beaucoup de produits de consommation courante sont imprégnés de triclosan : ustensiles de cuisine, jouets, literie, sacs poubelle, etc. Il diminue la contamination bactérienne sur les mains et les produits traités. Seulement le triclosan passe à travers la peau après un simple contact et s’accumule dans l’organisme en particulier dans les cellules graisseuses.Il passe dans le sang du cordon ombilical, le lait maternel et peut-être retrouvé dans les urines. Chez l’animal le triclosan réduit le développement foetal et accélère le développement lié aux hormones thyroïdiennes. Il ne modifie pas les hormones thyroïdiennes mais influence leur actions, modifiant la croissance des différentes espèces dont le développement dépend des hormones thyroïdiennes tels que les êtres humains.

Les scientifiques ont étudié les conséquence de l’exposition à ces deux toxiques environnementaux chez des adultes et des enfants de plus de 6 ans. La contamination par le bisphénol A était évaluée par un dosage dans les urines, comme celle du triclosan. L’influence de ces deux produits chimiques sur le système immunitaire était évalué par la mesure des anticorps antiCMV, la survenue d’allergies et de rhumes des foins.

Nous avons mis en évidence que chez les personnes de plus de 18 ans qui ont des taux élevé de bisphénol A, ont également des taux élevés d’anticorps antiCMV ce qui suggère que le système immunitaire ne fonctionne pas normalement“, explique l’un des auteurs Erin Rees Clayton.

Concernant le triclosan, les chercheurs de l’université du Michigan, montrent que ceux qui ont des taux élevés de triclusan ont plus d’allergies et de rhumes des foins. “Cette découverte concernant le triclusan (présent dans de nombreux produits ménagers supporte), chez les plus jeunes, l’hypothèse selon laquelle vivre dans un environnement extrêmement propre pourraient diminuer l’expositions aux microorganismes bénéfiques au renforcement du système immunitaire” explique Allison Aiello, autre investigateur de l’étude.

Source

The Impact of Bisphenol A and Triclosan on Immune Parameters in the U.S. Population
Erin M. Rees Clayton, Megan Todd, Jennifer Beam Dowd, Allison E. Aiello
Environmental Health Perspectives Nov. 30

Triclosan Exposure Raises Pregnancy Concerns

Crédit Photo Creative Commons by Jack Black’s Stunt Double

Articles sur le même sujet