Jeudi 31 juillet 2014

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Newsletter

ChargementChargement


Les Anglais sont les plus gros d’Europe

L’obésité a envahi l’Europe, et les anglais, peut-être de part leur proximité avec leurs coussins américains, sont les plus gros, indique un rapport réalisé au sein de l’Union par l’OCDE (Organisation de Coopération et de Développement Economique).

25% des adultes anglais sont obèses. En Irlande, ils sont 23%, à Malte 22% . Parler anglais fait-il grossir? L’Islande  et le Luxembourg sont en quatrième et cinquième position avec 20% de leur population adulte obèse. La France en compte 11% dont le ministre de la santé, les Pays-Bas également, précédées de l’Italie, 11%.

Au total, 15% des Européens adultes sont obèses (36% aux Etats-Unis), un chiffre qui dépasse 50% de la population Européenne si l’ont cumule obésité et surcharge pondérale. Un enfant sur sept en Europe est également obèse.L’étude de L’OCDE s’est intéressée à d’autres sujets importants concernant la santé des Européens, comme la consommation d’alcool. Un anglais bois 10,8 litres d’alcool par an, plus qu’un allemand, 9,9 litre/an, mais moins qu’un espagnol, 11,7 litre/an, largement distancé par le Français qui grâce à sa production locale et ses lobby du vin atteint allègrement 12,7 litre par adulte et par an.

Et l’alcoolisme peut débuter bien avant l’âge adulte. Ainsi 40% des anglais de moins de 15 ans ont déjà connu l’ivresse de la cuite au moins deux fois dans leur vie, une proportion que l’on retrouve également au Danemark, en Lithuanie, en Finlande, en Bulgarie et en Estonie. La langue anglaise n’y est cette fois probablement pour rien.Peut-être le froid? Puisque si la moyenne Européenne est de 30% de filles et de 38% de garçons ayant eu deux cuite avant leur quizième anniversaire, ces taux sont bien plus bas dans les pays méditerrannéen comme Malte, la Grêce, le Portugal et le France.

Malgré ces chiffres, la durée de vie a augmentée en Europe de 6 années entre 1980 to 2007, passant de 72 ans à 78 ans. 40% des Européens décèdent de maladies cardiovasculaires, la première cause de mortalité au sein de l’Union. La seconde est le cancer, totalisant 26% des causes de décès et touchant en premier le Danemark, la Hongrie, la Pologne, la république Tchèque, la slovaquie et la slovénie. Les pays les moins touchés par le cancer sont Chypre, la Finlande et la Suède.

Source

“Health at a Glance: Europe 2010″
Publication Date : 01 Dec 2010

Crédit Photo Creative Commons by C. G. P. Grey

Articles sur le même sujet