samedi 1 octobre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

La grippe est arrivée en France. La vaccination ne convainc pas vraiment.

Au cours de la semaine du 6 au 12 décembre 2010 (semaine 49), le taux d’incidence des consultations pour symptômes de grippe est en augmentation et atteint 111 cas pour 100 000 habitants, notamment en Ile-de-France, marquant une nette augmentation par rapport aux semaines précédentes, tout en restant habituel pour la saison (données conjointes du réseau des Grog et Sentinelles). Le seuil épidémique, fixé à 166 cas pour 100.000 habitants n’est pas atteint.

Sur 143 prélèvements, la proportion de prélèvements positifs pour la grippe est passée de 14% à 22% entre la semaine 47 et 48. Sur 90 virus grippaux retrouvés depuis le début de la surveillance, 49% sont des virus grippaux de type A parmi lesquels des virus A(H1N1)2009 et A(H3N2), 49% étaient des  virus grippaux de type B, et 2% des virus grippaux de type C. Ces trois virus sont ceux inclus dans le vaccin disponible en France et constitué sur les conseils de l’OMS, qui ne s’est donc pas trompé.

Cette année, les personnes âgées de plus de 65 ans ont reçu un bon de vaccination, ainsi que les personnes à risque car souffrant de maladies chroniques telles qu’un diabète, un accident vasculaire cérébral invalidant, un infection par le VIH, un asthme ou une broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) ainsi que les professionnels de santé, représentant un total de 12,5 millions de personnes.

Pourtant, seulement 5,5 millions de personnes  se sont fait vacciner depuis le lancement de la campagne (chiffre CNAM), soit 15% de moins qu’en 2007 et 2008. La confiance envers la vaccination n’a donc pas été retrouvée.

Sur l’île de la Réunion, l’épidémie de grippe est terminée. Le bilan des cas graves est de 14 cas dont 6 décès. A Mayotte,les cas de grippe rapportés par les médecins sentinelles reste toujours très faible. Pour la Martinique, le nombre de syndromes grippaux augmenté récemment (semaine 48) dépassant le niveau maximal attendu pour cette première semaine de décembre. Des virus A/H3 et B continuent d’être identifiés. En Guadeloupe, l’épidémie de syndromes grippaux décroit depuis 3 semaines. Pour la Guyane et St Barthélemy, l’augmentation du nombre de consultations pour syndromes grippaux observée en semaine 47 ne s’est pas confirmée en semaine 48. A St Martin, seuls des cas sporadiques de grippe sont observés.

En Europe, les cas de syndromes grippaux restent faibles. Cependant 11 pays dont le Royaume-Uni (Ecosse), la Finlande et la Norvège rapportent une augmentation de l’activité grippal et le Royaume-Uni (Angleterre) rapporte des foyers de cas groupés locaux. Ce dernier a également rapporté des cas graves et des décès chez des adultes jeunes.

Source

INVS, Bulletin épidémiologique grippe. Point au 15 décembre 2010

Crédit Photo Creative Commons by USACE Europe District

Articles sur le même sujet