dimanche 25 septembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

L’allaitement améliore les performances scolaires

Les enfants scolarisés nourris au sein pendant au moins 6 mois lisent mieux, écrivent mieux et sont meilleurs en mathématique que les autres enfants, montre une étude Australienne.

Les chercheurs ont recruté 2900 femmes à 18 semaines de grossesse. Il y a eu 2868 naissances.  Plus de 1000 enfants ont été suivi jusqu’à leur dixième année. A cet âge, chaque enfant a suivi une évaluation de lecture, d’écriture et de calculs mathématiques.

Les résultats mettent en évidence que, en comparaison aux garçons qui n’ont pas été allaités pendant au moins 6 mois, ceux qui l’ont été, ont un score moyen, supérieur de 10% en écriture et en mathématique, supérieur de 8% pour épeler les mots et supérieur de 6% en lecture. Aucun avantage clair n’a en revanche été retrouvé pour les filles.

Certes, selon les auteurs, cela ne prouve pas que l’allaitement par lui-même améliore les performances scolaires. Cependant, s’il apparaît dans l’étude que le facteur prédictif le plus important pour les performances scolaires de l’enfant était le temps passé par les parents à apprendre et à faire lire leur enfant depuis qu’il était tout petit, même en tenant compte de ce critère plus d’autres  tel que le niveau d’éducation des parents ou les revenus financiers de la famille, l’association entre allaitement et performances scolaires persiste.

L’OMS et de nombreuses sociétés médicales de pédiatrie recommandent un allaitement exclusif pendant les 6 premiers mois : “Nous savons que le lait maternel, si la mère s’alimente bien, est la manière optimale de nourrir un nouveau-né” confirme Wendy H. Oddy, de l’institut de la recherche pour la santé de l’enfant à Perth, en Australie.

Par ailleurs l’allaitement semble bénéfique pour réduire le risque de diarrhées de l’enfant, les infections ORL, le risque de mort subite. Un bénéfice à long termes reste encore discuté mais certaines études ont retrouvé une réduction du risque d’asthme, de diabète, et d’obésité chez les enfants allaités.

Comment expliquer ce bénéfice de l’allaitement? Le lait maternel contient des acides gras essentiels au développement cérébral. Il est possible, sachant que les garçons sont plus sujets à l’adversité pendant certaines périodes du développement cérébral, que l’oestrogène contenu dans le lait maternel pourrait apporter une protection cérébral aux garçons. Des études précédentes avaient trouvé une relation étroite entre l’allaitement et le QI des enfants. Une autre théorie est que les garçons bénéficieraient plus des liens affectifs générés par l’allaitement.

Source

Breastfeeding Duration and Academic Achievement at 10 Years
Wendy H. Oddy, Jianghong Li,Andrew J. O. Whitehouse, Stephen R. Zubrick, Eva Malacova
PEDIATRICS Published online December 20, 2010

Crédit Photo Creative Commons by mafleen

Articles sur le même sujet