samedi 3 décembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Avec une simple trace d’ADN, on peut maintenant connaitre la couleur de cheveux d’un suspect

Dorénavant, la couleur de cheveux d’un inconnu, ou d’un criminel, ne sera plus un secret pour la police. Des chercheurs Polonais et des scientifiques de l’université Erasmus ont découvert comment prédire, avec une certitude proche de 80% à 90%, la couleur des cheveux à partir d’un simple échantillon d’ADN, qu’il provienne d’un échantillon de peau, de sperme ou de salive.

La pigmentation implique de nombreux gènes. Les différences de pigmentation à travers les variétés de peau de la race humaine sont associées à des gènes qui ont été identifiés. Le gène  SLC45A2 encode pour une protéine qui transporte la mélanine, impliquée dans la synthèse de mélanine cutanée dont la présence fonce la peau. L’étude a été au sein d’une population d’origne européenne.

“Il est maintenant possible de prédire la couleur des cheveux correspondant à un ADN, ce qui représente une avancée importante ” explique le Pr Manfred Kayser, du département de médecine légale de l’université Erasmus ” Car jusqu’à présent, la seule couleur de cheveux que nous étions capable d’identifier est la couleur rousse, ce qui est assez rare.”

Les scientifiques ont identifier à travers les centaines de volontaires ayant fourni leur ADN, 13 marqueurs sur l’ADN provenant de 11 gènes différents et dont les combinaisons prédisent la couleur des cheveux.

Ces scientifiques avaient préalablement mis au point un test de prédiction de la couleur des yeux toujours à partir d’un échantillon d’ADN.

Source

Model-based prediction of human hair color using DNA variants
Wojciech Branicki, Fan Liu, Kate Duijn, Jolanta Draus-Barini, Ewelina Pośpiech, Susan Walsh, Tomasz Kupiec, Anna Wojas-Pelc, Manfred Kayser
Human Genetics, 2011 939-8

Crédit Photo Creative Commons by nio_nl

Articles sur le même sujet