dimanche 4 décembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

La supplémentation prénatale en fer et acide folique améliore les fonctions intellectuelles et motrices des enfants

La supplémentation en fer et acide folique pendant la grossesse est associée à une amélioration des fonctions intellectuelles et motrices des enfants, montre une étude randomisée contrôlée, menée dans une population où les déficits en micronutriments dont le fer sont fréquents, au Népal. Il apparaît en revanche qu’une supplémentation en zinc en plus du fer et de l’acide folique atténue voire annule le bénéfice (probablement parce que le zinc inhibe l’absorption intestinale du fer). Une autre supplémentation contenant 14 micronutriments dont le zinc, le fer et l’acide folique n’apportent rien de plus que fer et acide folique.

Le fer et le zinc sont importants pour le développement intellectuel et moteur de l’enfant. Aucune étude n’a évalué l’apport de ces 2 micronutriments pendant la grossesse sur le développement intellectuel et moteur futur des enfants.

Les scientifiques ont constitué un groupe de 676 enfants âgés de 7 à 9 ans en juin 2007-avril 2009, nés de mères qui avaient participé à une étude randomisée au cours de laquelles elles avaient reçu des supplémentation en micronutriments au cours de leur grossesse, entre 1999 et 2001.

Les mères avaient toutes reçu, du début de leur grossesse et jusqu’à trois mois après la naissance de l’enfant  un des quatre groupe de micronutriments:
–       de la vitamine A
–       de la vitamine A avec du fer et de l’acide folique
–       de la vitamine A avec du fer, de l’acide folique et du zinc
–       de la vitamine A avec du fer, de l’acide folique et du zinc +11 autres micronutriments

Les enfants ont suivi des tests de performance évaluant leurs fonctions intellectuelles et cognitives : par rapport au groupe d’enfants dont les mères n’ont reçu que la vitamine A seule, des différences importantes n’ont été observées que pour le groupe d’enfants dont les mères avait été supplémentée durant sa grossesse par du fer plus de l’acide folique :

Chez ces enfants, les tests d’intelligence étaient significativement améliorés, le test de Stroop qui mesure le temps d’exécution d’une tâche avec un effet d’interférence (nommer la couleur d’un mot écrit désignant une autre couleur) était significativement amélioré, le test de mémoire des chiffres à l’envers évaluant la mémoire de travail et la mémoire immédiate visuelle était significativement amélioré, les évaluations de la vitesse motrice et le contrôle moteur des mains, étaient meilleurs.

“La prescriptionde fer+acide folique selon les recommandations internationales devrait être étendue à de nombreuses régions à revenu faible ou intermédiaire”, recommandent les auteurs.

Source

Prenatal Micronutrient Supplementation and Intellectual and Motor Function in Early School-aged Children in Nepal
Parul Christian, Laura E. Murray-Kolb, Subarna K. Khatry, Joanne Katz, Barbara A. Schaefer,Pamela M. Cole, Steven C. LeClerq, James M. Tielsch
JAMA. 2010;304(24):2716-2723. doi: 10.1001/jama.2010.1861

Cérdit Photo Creative Commons by PixelPocket

Articles sur le même sujet