jeudi 29 septembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

40% de maladies du coeur en moins grâce aux légumes et à l’huile d’olive

Ce n’est peut-être plus un secret mais manger bien fait du bien à notre corps. Une étude Italienne le confirme une nouvelle fois : les femmes consommant une fois par jour des légume à feuille réduisent de 40% le risque d’une maladie cardiaque. L’étude a été menée sur une longue durée de 8 ans.

Il est intéressant de pouvoir évaluer la quantité de la nourriture nécessaire pour apporter un bienfait qui pourra être utile. Cette étude a recherché le bénéfice que pouvait apporter la consommation de fruits, de légumes et d’huile d’olive sur la survenue de maladies cardiaques. 29 689 femmes y ont participé. Elles habitaient toutes en Italie.

L’alimentation de chacune des participantes a été étudiée ainsi que son mode de vie et sa morphologie. Afin de fournir les résultats les plus justes, les analyses ont été ajustées pour l’hypertension, le tabagisme, l’éducation, l’activité physique, la ménopause, la consommation de sodas, d’alcool, de viande, de légumes et de fruits

Pendant la durée de l’étude 144 nouvelles maladies cardiaques ont été diagnostiquées.

Les femmes qui consommaient le plus de légumes à feuilles (salade, épinard..) avaient une réduction de 46% du risque de ces maladies cardiaques. Pour obtenir ce bénéfice il suffit en fait de consommer une fois par jour des légumes à feuilles comme de la salade, des endives, des blettes ou des épinards. La réduction de 46% est obtenue en comparaison aux femmes qui en consommaient au mieux deux fois par semaine.

Par ailleurs, les femmes qui consommaient 28 grammes d’huile d’olive par jour (par exemple comme assaisonnement pour une salade) bénéficiaient elles, d’une réduction de 40% du risque de maladies cardiaques. Ce bénéfice était obtenu en comparaison à des femmes n’en consommant que 14 grammes par jour. 24 grammes d’huile d’olive représentent environ trois cuillères à café.

On ne sait pas exactement pourquoi les légumes à feuilles et l’huile d’olive sont véritablement bénéfiques, peut-être du fait de la présence de folates, de vitamines et de potassium dans les légumes verts ou encore d’antioxydants dans l’huile d’olive, apportant également des acides gras mono insaturés.

Légumes et huile d’olive, sont deux composants du régime méditerranéen qui a démontré des vertus protectrices sur certains cancers, sur le risque de diabète, de maladies cardiovasculaires mais aussi sur le vieillissement cérébral.

Ni la consommation d’autres légumes comme le choux ou les tomates, ni la consommation de fruits n’a eu d’influence sur la réduction du risque dans cette étude. Pourtant, les fruits ont démontré un bénéfice dans d’autres études. Il s’agit selon les auteurs d’un biais de l’étude car en Italie, les fruits sont abondants, peu chers et consommés en grande quantité et fréquemment.  Cette habitude très répandue empêche donc de dessiner une différence entre groupes de femmes.

Source

Fruit, vegetables, and olive oil and risk of coronary heart disease in Italian women: the EPICOR Study
Benedetta Bendinelli,Giovanna Masala,Calogero Saieva,Simonetta Salvini,Carmela Calonico,Carlotta Sacerdote,Claudia Agnoli,Sara Grioni,Graziella Frasca,Amalia Mattiello,Paolo Chiodini,Rosario Tumino,Paolo Vineis,Domenico Palli, Salvatore Panico

Crédit Photo Créative Commons by letorrivacation


Articles sur le même sujet