samedi 3 décembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Le nombre de greffes d’organes a légèrement augmenté en France en 2010

Au cours de l’année 2010, le nombre de greffe d’organes a légèrement augmenté de 2,7% en France avec la pose de 7705 greffons. La greffe la plus courante est la greffe de rein (2.889 greffes rénales ; +2,2%) suivie de la greffe d’un foie ou morceau de foie (1.092 greffes de foie ; +4,3%) puis du cœur (356 greffes), d’un poumon (244 greffes de poumon (+5,6%), du pancréas (96 greffes), de l’association cœur-poumon (19 greffes) et de l’intestin (9 greffes).

Un rein ou un morceau de foie peuvent être fourni par des donneurs vivants. Cette possibilité est légèrement plus accessible, puisque 281 greffes du rein (26% du total) ont été réalisées à partir d’un rein donné par un donneur vivant, ainsi que 17 greffes de fois.

Pourtant en France le nombre de prélèvements sur donneurs décédés est en décroissance avec seulement 1476 prélèvements. Le nombre de refus de la famille reste très élevé. L’augmentation des greffes en comparaison à cette baisse des donneurs s’explique par une meilleure efficacité de prélèvement mais aussi par le prélèvement de greffons plus souvent « limites » et âgés (un donneur décédé a en moyenne 52 ans)

La directrice de l’agence de biomédecine, biomédecine Emmanuelle Prada-Bordenave remettra prochainement un rapport  pour « donner un nouvel élan à la greffe et au prélèvement ».

Source

Résultats préliminaires de l’activité de prélèvement et de greffe d’organes en 2010
Activité de Biomédecine 11.01.2011

Comment signaler que l’on est donneur ?

Crédit Photo Creative Commons by LeJyBy

Articles sur le même sujet