dimanche 25 septembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Ile-de-France : La pauvreté renforce les inégalités face à la maladie et aux problèmes sociaux

L’observatoire régionale de santé d’Ile de France a publié ses statistiques sur par départements de la région, offrant une photographie de l’influence des disparités socio-économique sur la santé. Cette photographie a bien sûr quelques années, le temps de consolider les différents chiffres. Ainsi se mélangent des données de 2006, de 2007 et de 2008. La population régionale s’élève à 11 532 409 personnes, soit environ 18% de la population française.

La population en île de France reste une population jeune avec 25,9% de moins de 20 ans et 6,1% de plus de 75 ans. 43% des habitants vivent seuls et 15,8% des familles sont monoparentales.

Le revenu annuel moyen est de 20 000 euros contre 17 500 pour la France (Si la région Île-de-France était un pays, ce revenu annuel moyen classerait la région au sixième rang Européen, derrière la Suisse, 27 500 euros, le Luxembourg, 27 400, la Norvège 25 000 euros, l’Irlande,  22 000 euros, le Danemark, 21 500 euros et l’Islande, 20 500 euros – chiffres datant également de 2007 soit avant la crise de 2010 qui a pu changer ces données notamment pour l’Islande et l’Irlande). 8,4% de la population active est au chômage, 27% sont cadres et 12,5% ouvriers. 20% des enfants vivent dans un ménage ayant moins de 900 euros de revenus. 6% des familles reçoivent plus de 75% de leurs revenus par des aides de la CAF. 12% des adolescents de 15 ans et plus n’ont été scolarisés que jusqu’en primaire ou jusqu’au collège.

12,4% de cette population est de nationalité autre que française, contre 5,8% sur l’ensemble du territoire. Cette donnée est importante car elle modifie l’ensemble des données sanitaires. Ainsi si le taux de tuberculose chez les français vivant dans le 75 est de 12,4/100 000 habitants, elle est 10 fois plus élevée parmi les ressortissants étrangers atteignant 112,9/100 000 habitants. Cette situation est comparable dans d’autres capitales étrangères comme à Londres par exemple et nécessite une surveillance sanitaire renforcée sur des pathologies qui étaient un peu oubliées.

Paris concentre les statistiques sanitaires les plus préoccupantes :
– plus fort d’usage d’alcool à 17 ans (avec le 92) touchant 11% de la population de cet âge,
– plus fort usage du tabac quotidien  à 17 ans, avec 35% de la population de cet âge,
– plus forte proportion d’usagers réguliers de cannabis à 17 ans (%) avec 12% de la population de cet âge,
– plus fortes ventes de Subutex® en pharmacie avec 32,9 pour 100 habitants,
– plus fort taux de découverte de séropositivité avec 58,8/100 000habitants,

Les autres statistiques suivent une répartition corrélée au niveau socio-économique. Ainsi des disparités importantes sont relevées entre les départements les plus pauvres et les plus riches de la région, selon des données maintenant bien identifiées dans les publications médicales :

Le département 93 concentre la plus grande proportion d’enfants vivant en ménage pauvre (33,4%), de bénéficiaires de la CMUC (10,6%), du taux de mortalité infantile le plus élevé (5,4/100 000 naissances), du taux de diabète le plus élevé, du taux de tuberculose le plus élevé parmi la population française, de mortalité prématurée des hommes et des femmes la plus élevée de France et de l’espérance de vie à la naissance la plus basse.

En revanche, le département 92, a le taux de mortalité infantile le plus bas, le taux de cancer le plus bas chez les hommes et chez les femmes, qu’il s’agisse du cancer du poumon, du sein, du col ou du cancer colo rectal, le taux de maladie cardiovasculaire parmi les plus bas, un taux d’hypertension artérielle et de risque d’accident vasculaire cérébral le plus bas et bien sur une espérance de vie à la naissance et à 60 ans parmi les  plus élevés qui dépassent même la moyenne nationale.

Source

Profil socio-sanitaire I l e – d e – F r a n c e
Observatoire régional de santé d’Ile-de-France
Janvier 2010

Crédit Photo Creative Commons by JanneM

Articles sur le même sujet