dimanche 4 décembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

L’homme trompé pardonnera deux fois plus une aventure extraconjugale homosexuelle. Pas la femme.

Etre trompé par sa partenaire pour une femme est deux fois plus acceptable pour un homme, qu’être trompé pour un autre homme. Pour les femmes, c’est être trompé pour un homme qui est le moins acceptable, révèle une étude publiée par une psychologue texan, Jaime C. Confer. Une aventure homosexuelle est donc plus pardonnable qu’une aventure hétérosexuelle pour l’homme, pour la femme, c’est l’inverse.

Cette étude apporte un éclairage nouveau dans la compréhension de l’adaptation psychologique à la jalousie, dépendant de différents repères chez l’homme et chez la femme, avec en particulier la remise en cause de la paternité chez l’homme et la peur de l’abandon chez la femme.

Les chercheurs ont recruté 700 étudiants. Ils se sont psychologiquement placés dans le cadre d’une aventure de plusieurs mois avec une personne du sexe opposé et ont imaginé leurs réactions à une infidélité de leur partenaire.

Certain ont appris une infidélité de leur partenaire avec un homme, d’autres avec une femme, certain avec une seule personne, d’autres avec plusieurs, certain ont appris avoir été trompé une seule fois, d’autre deux.

Quels que soit le nombre de fois ou l’infidélité a eu lieu et quelque soit l nombre de partenaires, l’étude retrouve que

  • Les hommes acceptent de poursuivre leur relation amoureuse dans 50% des cas si leur amie a eu une relation avec une autre femme mais seulement dans 22% des cas si ils ont été trompés pour un autre homme.
  • Les femmes acceptent de poursuivre leur relation amoureuse dans 28% des cas si leur ami les a trompé pour une autre femme mais dans seulement 21% des cas si elles ont été trompées pour un autre homme.

Ces résultats suggèrent que l’homme est plus bouleversé par une infidélité qui peut remettre en cause sa paternité. Les hommes voient également dans une infidélité homosexuelle de leur partenaire une occasion de s’accoupler avec une ou plusieurs femmes supplémentaires.

A l’inverse pour la femme, une aventure homosexuelle de leur partenaire sera vécue comme une insatisfaction sexuelle de son partenaire et un prélude à un abandon prochain.

Les auteurs ont ensuite interrogé les 700 participants sur leurs expériences réelles. Les résultats reflètent exactement ceux de l’étude psychologique.

Source

Sex differences in response to imagining a partner’s heterosexual or homosexual affair
Jaime C. Confer and Mark D. Cloud
Personality and Individual Differences Volume 50, Issue 2, January 2011, Pages 129-134

Crédit Photo Creative Commons by tim caynes

Articles sur le même sujet