dimanche 4 décembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Europe : le nombre de cancers augmente…mais le risque par habitant diminue

Selon une évaluation publiée dans la revue Annals of Oncology à partir des bases de données de L’OMS et de l’Union européenne, il y aura en Europe en 2011, 1 281 436 décès liés au cancer, 721 252 hommes et 552 184 femmes, soit 25 435 décès de plus qu’en 2007, dont 17 380 hommes et 8 055 femmes supplémentaires.

Pourtant si le nombre absolu de décès augmente, le pourcentage de la population touchée, lui, baisse, probablement du fait de l’accroissement de la population. Ainsi le cancer touchera 142,8/100 000 hommes contre 153/100 000 en 2007 soit une baisse de -7% et 85/100 000 femmes contre 90,7/100 000 en 2007, soit une baisse de 6%.

C’est le cancer du poumon qui tue le plus chez les hommes, représentant 25% du total des décès par cancer. Viennent ensuite les cancers du colon et du rectum, puis de la prostate. Si chez l’homme, le nombre absolu de cancer du poumon reste globalement stable, il y a une légère augmentation des cancers de la prostate et de l’intestin entre 2007 et 2011.

Chez la femme, le plus meurtrier reste le cancer du sein, qui représente 16% des décès par cancer, suivi du cancer colorectal et du cancer du poumon. Si le cancer du sein régresse légèrement en valeur absolue en revanche, le cancer du poumon présente une forte croissance tuant presque 10 000 femmes de plus entre 2007 et 2011.

En France, 6000 décès supplémentaires par cancer seront enregistrés en 2011 par rapport à 2007, également répartis entre hommes et femmes.

Pour les hommes, le taux de cancer est de 151/100 000 en France contre 145/100 000 en Europe. Seules l’Espagne et la Pologne font pire que la France. Concernant les femmes, le taux de cancers en France est de 79,78/100 000 contre 85/100 000 en Europe. L’Italie, l’Allemagne, l’Espagne et la Pologne ont des taux moins bons que la France.

Toujours en France, chez l’homme, le nombre absolu de cancers du poumon augmente et reste la première cause de décès par cancer suivi des cancers du colon et du rectum, stables et du cancer de la prostate, en régression.

Pour la femme, on notera la presque stabilité du nombre des cancers du sein (+300); ils restent la première cause de décès de la femme française, suivi du cancer du colon et du rectum, stable sur la période 2007-2011, et du cancer du poumon en forte augmentation de +19%.

Quelques évolutions en Europe :

Le pays le plus touché d’Europe par le cancer est la Pologne avec des taux de cancer de 185/100000 pour les hommes et de 104/100 000 pour les femmes.

Le cancer de l’estomac est la cinquième cause de décès par cancer chez l’homme, et la sixième chez la femme. Il était la seconde cause dans les années 1980, soit il y a 30 ans. Cette baisse est liée d’une part à l’accroissement de la proportion d’autres cancers mais aussi à une baisse du nombre de cas en Europe.

Si le nombre absolu de cancers du colon et du rectum progresse toujours, le taux de cancer pour  100 000 habitants lui régresse, en particulier en Allemagne. La tendance est moins favorable en Pologne.

La mortalité globale par cancer du poumon décroît en Europe, mais la France et l’Espagne reste les lanternes rouges de cette décroissance, avec un taux de mortalité maintenant supérieur à celui de l’Italie. La Pologne reste le pays le plus touché par ce cancer.

La situation pour la femme n’est pas brillante avec un accroissement du cancer du poumon à un taux qui atteindre 15/100 000 en 2015. C’est la première cause de décès par cancer pour les femmes en Pologne.

Pour le cancer du sein, la décroissance  du taux de mortalité de 100 000 habitants se poursuit doucement. Les résultats les plus modestes sont enregistrés en France et en Pologne.

Source

European cancer mortality predictions for the year 2011
M. Malvezzi, A. Arfé1, P. Bertuccio, F. Levi, C. La Vecchia, E. Negri
Ann Oncol (2011)doi: 10.1093/annonc/mdq774First published online

Crédit Photo creative Commons by AnciPerfekt

Articles sur le même sujet