samedi 3 décembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

A moins de 100 mètre d’une station d’essence, il y a danger

Il est commun en Espagne que les stations d’essence en ville soient cernées d’habitations. Des scientifiques de l’université de Murcia ont évalué la dangerosité de cette proximité pour la population sachant que les vapeurs d’essences, les composés organiques, comme le benzène, un très puissant cancérigène, s’échappent chaque fois que de l’essence est servie.

L’étude publiée dans le revue Journal of Environmental Management, montre que l’air et les habitations dans un périmètre de 100 mètres autour des stations sont affectées par les émissions d’essence. Les scientifiques ont particulièrement évalué la présence du benzène et du n-héxane pour déterminer ce périmètre de risque.

Les scientifiques recommandent qu’un périmètre de 50 mètres autour des stations soient vierge de toute construction et que dans un périmètre de 100 mètre, on évite les constructions sensibles, telles que les hôpitaux, les écoles, ou les maisons de retraite. L’étude ne dit rien sur les risques encourus par les pompistes au contact des vapeurs durant toute la journée voire des années…

Source

Assessing the impact of petrol stations on their immediate surroundings
Isabel M. Morales Terrés, Marta Doval Miñarro, Enrique González Ferradas, Antonia Baeza Caracena, Jonathan Barberá Rico
Journal of Environmental Management, 2010; 91 (12): 2754 DOI:10.1016/j.jenvman.2010.08.009

Crédit Photo Creative Commons by ax19th

Articles sur le même sujet