samedi 1 octobre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Un peu de lithium allonge la vie

Le Lithium (Li+) est un nutriment essentiel que nous trouvons essentiellement dans les légumes et l’eau. Les apports en lithium varient beaucoup en fonction des régions. Le lithium se retrouve typiquement dans tous les tissus humains. Une carence en lithium modifie le comportement. Et si les fonctions physiologiques liées au lithium restent inconnues, des doses élevées sont utilisées en psychiatrie pour traiter par exemple les troubles bipolaires depuis le début des années 1950. Il a été constaté une moindre fréquence des suicides dans les régions où le lithium est plus abondant dans l’eau. Des scientifiques japonais et américains ont voulu évaluer l’influence de la prise de lithium sur la durée de vie de l’homme. Les résultats sont publiés dans la revue European Journal of Nutrition.

Une étude a préalablement été menée chez un nématode, Caenorhabditis elegans. Ce petit ver transparent d’un millimètre de longueur, est un organisme très utilisé en biologie moléculaire, car il permet l’étude de la mort cellulaire et du vieillissement cellulaire. Il se reproduit environ tous les trois jours et vit environ trois semaines. Une forte concentration de lithium, qui aurait été toxique pour l’homme, a permis d’allonger la vie chez ce nématode.

Afin de connaitre l’impact du lithium sur l’homme, les scientifiques ont analysé la mortalité au sein de 18 municipalités japonaises, en fonction de la concentration de l’eau du robinet en lithium. L’analyse a porté sur une population de 1,206,174 individus.”Nous avons découvert que la mortalité était beaucoup réduite au sein des municipalités où les taux de lithium étaient les plus élevés” explique le Pr Ristow, auteur de l’étude. En fait la relation est inverse : plus le taux de lithium est élevé, plus la mortalité est basse.

Si le mécanisme d’action du lithium doit encore être précisé, les scientifiques pensent qu’utiliser de faibles doses de lithium pourrait devenir un supplément alimentaire nécessaire dans le futur : “Des études déjà menées, nous savons que le lithium améliore le bien-être psychologique et réduit le taux de suicides” explique encore le Pr Ristow. Cependant de nouvelles études sont encore nécessaires avant que le lithium soit recommandé comme supplément alimentaire.

Source

Low-dose lithium uptake promotes longevity in humans and metazoans
Kim Zarse, Takeshi Terao, Jing Tian, Noboru Iwata, Nobuyoshi Ishii, Michael Ristow.
European Journal of Nutrition, 2011; DOI: 10.1007/s00394-011-0171-x

Articles sur le même sujet