lundi 26 septembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Moins de 25% des enfants de 5 à 15 ans sont réveillés par une alarme incendie dans la maison

Une alarme incendie deviendra obligatoire dans chacunes des habitations française le 8 mars 2015. Est-ce suffisant pour prévenir les nombreux décès causés par les incendies chaque année? Une étude Australienne vient d’évaluer la probabilité que des enfants en âge d’aller à l’école se réveillent lorsque l’alarme incendie se met à sonner à leur domicile. Les résultats sont inquiétant puisque 78%  des enfants reste endormis pour une alarme sonnant pendant 30 secondes.

L’alarme incendie disposée dans les maisons et les appartements est un dispositif destiné à sauver des vies. Ces alarmes sont déclenchées par un détecteur de fumées. Si des études précédentes avaient montré l’efficacité des alarmes incendies, cette dernière étude a été menée de manière réellement scientifique et a inclus le plus grand nombre de participants à ce jour. Elle montre que la très grande majorité des enfants ne sont pas réveillés par la sonnerie de l’alarme.

Soixante dix-neuf familles, totalisant 123 enfants ont participé à l’étude. Les parents devaient faire sonner l’alarme pendant 30 secondes après que leurs enfants se soient endormis depuis une à trois heures. Soixante garçons et 63 filles ont été inclus dans l’étude. Les enfants ont été séparés en 2 groupes en fonction de leur âge parce que le taux de mélatonine, une hormone favorisant le sommeil, se réduit à la puberté. 70% des enfants avaient entre 5 et 10 ans, 30% entre 11 et 15 ans. La moyenne d’âge globale était de 8,8 ans.

Les résultats montrent que 78% des enfants n’ont pas été réveillés par l’alarme. Parmi eux 50% avaient reconnu le bruit de l’alarme incendie, et 50% avaient compris qu’il fallait sortir de la maison aussi vite que possible. Les plus jeunes enfants sont les plus à risque, puisque 87% d’entre eux ne se sont pas réveillés, contre 56% des 11-15 ans.

“Les parents ne doivent pas se fier au réveil spntané des enfants lorsque l’alarme incendie se déclenche et ne doivent pas imaginer qu’ils vont évacuer tout seul la maison” explique le  Docteur Dorothy Bruck, auteur de l’étude. Cette étude démontre qu’un entrainement des enfants doit être mis en place pour qu’en cas de déclenchement de l’alarme, chacun sache ce qu’il doit faire et où aller se réfugier.

La France était l’un des derniers pays occidentaux à ne pas avoir d’obligation d’installation de Détecteurs Avertisseurs Autonomes de Fumée (DAAF). Le 13 octobre 2005, l’Assemblée Nationale a adopté la proposition de Loi de Mrs Morange et Meslot donnant obligation à chaque propriétaire ou occupant d’une habitation d’ installer et d’entretenir au moins un Détecteur Avertisseur Autonome de Fumée. La proposition de loi déposée au Parlement en 2005 et visant à rendre les détecteurs obligatoires a enfin été adoptée à l’unanimité le 13 janvier 2010 par les députés et sénateurs réunis en commission mixte paritaire. Le 23 février 2010, l’Assemblée Nationale a adopté la proposition; le Sénat a également voté le texte le 25 février. Le 9 mars 2010, la loi a été définitivement adoptée et publiée au JO n°0058 du 10 mars 2010 . Le décret fixant les modalités d’application a été publié le 10 janvier 2011. Le 8 mars 2015 au plus tard, tous les logements devront être équipés d’au moins un détecteur de fumée.

Source

Community-based research on the effectiveness of the home smoke alarm in waking up children
D. Bruck, I. R. Thomas
Fire and Materials, 2011

rédit Photo Creative Commons by waltarrrrr

Articles sur le même sujet