dimanche 4 décembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Perte de poids : Les bandages gastriques ne sont pas la solution miracle

Afin de réduire une obésité importante, certaines techniques chirurgicales sont disponibles comme la mise en place d’un ballon gastrique, le court-circuit gastrique* (gastric bypass), le switch duodénal ou encore le bandage gastrique mou. Cette dernière technique consiste à mettre en place, autour de l’estomac, un bandage qui va réduire la taille de l’estomac et donc réduire la quantité d’aliments ingéré avant la survenue du sentiment de satiété. Il existe peu de recul sur ces techniques, ce qui rend cette nouvelle étude réalisée en Belgique par le service de chirurgie gastro-intestinale de l’hôpital Saint Pierre, de Bruxelles, particulièrement intéressante.

Les chirurgiens ont suivi sur plus de 12 ans le devenir de patients obèses ayant été opérés d’un bandage gastrique. 151 patients âgés en moyenne de 50 ans (28 ans pour le plus jeune et 73 ans  pour le plus âgé), ont eu recours à cette technique de bandages mis en place par cœlioscopie entre 1994 et 1997. 82 ont pu participer à l’étude.

Après 12 ans, la perte de poids dont ont bénéficié les patients a été considérable atteignant en moyenne 42,8% avec certes des variations importantes en fonction des patients, puisque cette perte de poids allait de -24% du poids à -143%. 3,7% étaient décédés de causes non liés à la mise en place des bandages gastriques. 22% des patients ont eu des effets secondaires mineurs et 39% des complications majeures, dont 28% une érosion des bandages, soit environ 1 patient sur 3. Conséquence de ce défaut du traitement, 60% des patients ont eu recours à une seconde chirurgie dont 17% ont eu recours finalement à une chirurgie de by-pass gastrique (Roux en Y).

51,4% qui avaient toujours leurs bandages en place au moment du bilan avaient bénéficié d’une réduction pondérale de 48% (-38% à -58%). 60,3% exprimaient leur satisfaction vis-à-vis de la procédure chirurgicale.

Si chez certains patients, la technique de bandages gastrique a pu apporter une réduction pondérale importante et de long terme, les auteurs reconnaissent que le bilan global est plutôt négatif pour cette technique opératoire, un résultat largement moins favorable que ce qu’attendaient les chirurgiens. Ils demandent donc aux patients de ne pas mettre trop d’espoir dans cette technique et recommandent aux patients chez qui sont mis en place des bandages gastrique, une technique actuellement assez en vogue, d’être suivi régulièrement afin que soient détectés au plus tôt une infection ou une érosion des bandages.

* Le court-circuit gastrique (ou by-pass gastrique) comporte la création d’une petite poche gastrique réalisée par section-agrafage de la partie supérieure de l’estomac anastomosée directement à l’intestin grêle par l’intermédiaire d’une anse en Y. L’estomac distal, le duodénum et le grêle proximal sont ainsi court-circuités de la digestion ce qui crée un certain degré de malabsorption.

Source

Long-term Outcomes of Laparoscopic Adjustable Gastric Banding
Jacques Himpens, MD; Guy-Bernard Cadière, MD, PhD; Michel Bazi, MD; Michael Vouche, MD; Benjamin Cadière, MD; Giovanni Dapri, MD
Arch Surg. Published online March 21, 2011. doi:10.1001/archsurg.2011.45

Weight Loss Surgery Best Option for Overweight Teens?

CRédit Photo Kyala Maryles, & wikipedia Adjustable_Gastric_Band.png

Articles sur le même sujet