vendredi 30 septembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Faire des jeux vidéos améliore la récupération après un accident vasculaire cérébral

Faire des jeux vidéos après avoir subi un accident vasculaire cérébral améliore la force musculaire du bras touché et son fonctionnement, montre une étude canadienne publiée dans la revue Stroke.

” La prise en charge des accidents vasculaires cérébraux évolue actuellement très vite. Une des nouvelles approches est l’utilisation  de systèmes de réalité virtuelle, qui permettent d’améliorer le fonctionnement moteur des membres, l’activité physique et la participation” explique le principal auteur, le Dr. Gustavo Saposnik, de l’Université de Toronto.

La réalité virtuelle est capable d’apporter un complément ou une alternative efficace, agréable et bon marché à un réentrainement intensif, favorisant en plus la récupération nerveuse. Quelques petites études avaient déjà été publiées sur le sujet.

Après un accident vasculaire cérébral, environ deux tiers des patients continuent à souffrir de problèmes moteurs, incluant faiblesses musculaires, paralysies ou troubles de l’équilibre et de la coordination motrice, qui peuvent altérer leur qualité de vie. Le traitement habituel apporte des bénéfices modestes et parfois retardés de ces troubles.

Les scientifiques canadiens ont mené une méta analyse, regroupant 1é études publiées,  afin de chiffrer réellement le bénéfice de la réalité virtuelle. Au total, cette nouvelle analyse regroupe  195 patients âgés de 26 à 88 ans ayant eu un accident vasculaire cérébral, dont un groupe a utilisé les jeux vidéo afin de ré entrainer le bras atteint par l’accident vasculaire cérébral, et l’autre groupe a bénéficié de la rééducation classique. Les jeux ont été utilisés entre 2 et 6 semaines, pendant une durée totale de 20 à 30 heures.

Les systèmes utilisés étaient des systèmes classiques de jeux vidéo comme le Glasstron de Sony, l’Irex, ou la PlayStation Eye Toy, ou des systèmes utilisant la réalité virtuelle comme la Wii, Virtual Teacher, VR Motion, PneuGlove ou CyberGlove.

Les jeux vidéo sont capables d’aider les patients en post accident vasculaire cérébral grâce à la capacité du cerveau de recréer des connections cérébrale, ce que l’on appelle la plasticité cérébrale. Pour aboutir à ces reconnexions, un entrainement poussé, répété, comportant des taches spécifiques est nécessaire, avec en plus beaucoup de motivations.

Un premier groupe d’étude (études observationnelles) montre une amélioration de la force du bras entrainé de 15% et une amélioration de 20% de la capacité de réaliser des mouvements spécifiques. Les études randomisées qui offrent en général des résultats scientifiques plus convainquant, les patients ayant utilisés la réalité virtuelle avait presque 5 fois plus de chance  d’augmenter la force musculaire du bras atteint.

Cette analyse confirme les bénéfices de la réalité virtuelle dans la rééducation de s patients après un accident vasculaire cérébral et ouvre ka voie à des essais de plus grande ampleur. Etant donné le nombre de patients souffrant d’un accident vasculaire cérébral, il serait également nécessaire que des studios de création de jeux développe des outils spécifiques et ludiques favorisant encore plus cette rééducation des patients. Cela serait d’autant plus favorable que de nombreux patients à travers le monde ne bénéficient pas de rééducation, alors qu’un système de console et de jeux vidéo pourrait être abordable pour le plus grand nombre.

Source

Virtual Reality in Stroke Rehabilitation : A Meta-Analysis and Implications for Clinicians
Gustavo Saposnik, MD, MSc, FAHAMindy Levin, PT, MSc, PhD for the Stroke Outcome Research Canada (SORCan) Working Group
Stroke. 2011 Published online before print April 7, 2011, doi: 10.1161/STROKEAHA.110.605451

Crédit Photo Creative Commons by dennis.tang

Articles sur le même sujet