lundi 5 décembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

La césarienne favoriserait la survenue d’une obésité à l’âge adulte

Les hommes et femmes nés par césarienne ont plus de risque de devenir obèse à l’adolescence que ceux nés par vie vaginale retrouve une étude brésilienne. Le Brésil est le pays du monde où le taux de césariennes est le plus élevé au monde, atteignant 44%, bien sur sans aucune raison médicale particulière. Ce taux de césariennes atteint 33% aux Etats-Unis et 20% en France. C’est le plus souvent un choix fait par les femmes avant l’accouchement, n’ayant peut-être pas toujours toutes les informations nécessaires avant de faire ce choix.

Les médecins brésiliens ont analysés 2057 personnes âgées de 23 à 25 ans. Parmi eux 15% ont été mis au monde par césarienne. Alors que 10,4% de ceux nés par voie vaginale étaient obèses (Indice de Masse Corporel >30 kg/m2), ce chiffre atteignait 15,2% parmi ceux nés par césarienne, soit une augmentation de 58% de l’obésité chez ceux nés par césarienne.

L’équipe de scientifiques brésiliens a recherché tous les facteurs pouvant expliquer un lien entre césarienne et obésité comme un poids de naissance plus élevé, les revenus financiers de la famille, le niveau d’éducation, etc. mais même après avoir lissé les résultats avec tous ces facteurs confondants, la césarienne reste un facteur de risque d’obésité à hauteur de 58%.

Cette étude ne prouve pas de preuve à une relation de cause à effet entre césarienne et obésité. Toutefois des hypothèses sont formulées : les enfants naissant par césarienne ne sont pas exposées aux bactéries bénéfiques du canal vaginale et mettent plus  de temps à accumuler les bifidobactéries et les autres germes pouvant influencer le métabolisme, spéculent les auteurs. On retrouve d’ailleurs que les personnes obèses ont un nombre réduit de ces bactéries par rapport aux personnes non obèses.

Une des faiblesses de l’étude est que le poids des mères au moment de la naissance de leur enfant est méconnu, les mères obèses créant un risque d’obésité futur de l’enfant.

En tout cas, deux faits sont indéniablement constatés dans les sociétés développées, d’une part l’augmentation importante du nombre de césariennes sans indication médicale et d’autre part l’augmentation du nombre d’obèses. Il reste à confirmer quel lien les relie.

Source

Cesarean delivery is associated with an increased risk of obesity in adulthood in a Brazilian birth cohort study
Helena AS Goldani, Heloisa Bettiol, Marco A Barbieri, Antonio AM Silva, Marilyn Agranonik, Mauro B Morais, Marcelo Z Goldani
Am J Clin Nutr April 2011ajcn.010033

Crédit Photo Creative Commons by Mwesigwa

 

Articles sur le même sujet