dimanche 4 décembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Dans l’utérus, chaque semaine compte

Il est presque commun de croire que 37 semaines de gestation correspondent à une grossesse normale mais une nouvelle étude démontre que le risque de décès avant un an est bien plus important pour les bébés nés à 37 ou 38 semaines que ceux nés à la 39 ème semaine de gestation.

Cette nouvelle étude, publiée dans la revue Obstetrics & Gynecology a voulu estimer pour la première fois s’il existait une différence de survie parmi les enfants nés prématurément à la 37 ème ou 38 ème semaine en comparaison aux enfants nés à terme entre la 39 ème à la 41 ème de gestation, en tenant comte du sexe et de l’ethnie des enfants.

L’étude réalisée par le les scientifiques du National Institutes of Health, et la Food and Drug Administration,  a analysé un peu plus de 46 millions de naissances enregistrées entre 1995 et 2006. A cette époque, la proportion d’enfants nés avant 39 semaines était en croissance, atteignant presque 1 naissance sur cinq.

Les scientifiques mettent en évidence que en 2006, les enfants nés à 37 semaines avait deux fois plus de risque de mourir avant leur premier anniversaire, avec 3,9 décès pour 1000 naissances, en comparaison avec les enfants nés à la quarantième semaine, avec une mortalité de 1,9 décès pour 1000 naissances.

Au total, la mortalité infantile a décrut chez les prématurés et les enfants nés à termes entre 1995 et 2006. A 37 semaines de gestation, toutes les ethnies ont bénéficié de cette réduction de la mortalité. La mortalité infantile est cependant plus élevée chez les enfants noirs. En comparant les enfants nés à la 37 ème semaine et ceux nés à la 40 ème semaine, les scientifiques retrouve un excès de mortalité chez les enfants nés prématurément. Cet excès de mortalité constaté à 37 semaines en comparaison avec la 40 ème semaine existe également pour les enfants nés à la 38 ème semaine. La survie des nourrissons n’est en plus pas équivalente en fonction des ethnies : la mortalité néonatale des enfants noirs est 40% plus élevée que celle des enfants blancs et leur mortalité postnatale est 80% plus élevée.

La prématurité est donc associée avec une mortalité néonatale et postnatale augmentée en comparaison avec le risque de décès des enfants nés à terme. Les femmes doivent connaitre l’importance de ces dernières semaines de gestation, et lorsqu’une grossesse se passe bien, aucun empressement n’est de mise, et les grossesses doivent donc  être menées a moins jusqu’à la 39 ème semaine.

Source

Term Pregnancy: A Period of Heterogeneous Risk for Infant Mortality
Reddy Uma M.; Bettegowda Vani R.; Dias Todd ; Yamada-Kushnir Tomoko; Ko Chia-Wen; Willinger Marian
Obstetrics & Gynecology June 2011 – Volume 117 – Issue 6 – pp 1279-1287

Crédit Photo Creative Commons by Lan Bui

 

Articles sur le même sujet