mardi 27 septembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Dans l’utérus, chaque semaine compte

Il est presque commun de croire que 37 semaines de gestation correspondent à une grossesse normale mais une nouvelle étude démontre que le risque de décès avant un an est bien plus important pour les bébés nés à 37 ou 38 semaines que ceux nés à la 39 ème semaine de gestation.

Cette nouvelle étude, publiée dans la revue Obstetrics & Gynecology a voulu estimer pour la première fois s’il existait une différence de survie parmi les enfants nés prématurément à la 37 ème ou 38 ème semaine en comparaison aux enfants nés à terme entre la 39 ème à la 41 ème de gestation, en tenant comte du sexe et de l’ethnie des enfants.

L’étude réalisée par le les scientifiques du National Institutes of Health, et la Food and Drug Administration,  a analysé un peu plus de 46 millions de naissances enregistrées entre 1995 et 2006. A cette époque, la proportion d’enfants nés avant 39 semaines était en croissance, atteignant presque 1 naissance sur cinq.

Les scientifiques mettent en évidence que en 2006, les enfants nés à 37 semaines avait deux fois plus de risque de mourir avant leur premier anniversaire, avec 3,9 décès pour 1000 naissances, en comparaison avec les enfants nés à la quarantième semaine, avec une mortalité de 1,9 décès pour 1000 naissances.

Au total, la mortalité infantile a décrut chez les prématurés et les enfants nés à termes entre 1995 et 2006. A 37 semaines de gestation, toutes les ethnies ont bénéficié de cette réduction de la mortalité. La mortalité infantile est cependant plus élevée chez les enfants noirs. En comparant les enfants nés à la 37 ème semaine et ceux nés à la 40 ème semaine, les scientifiques retrouve un excès de mortalité chez les enfants nés prématurément. Cet excès de mortalité constaté à 37 semaines en comparaison avec la 40 ème semaine existe également pour les enfants nés à la 38 ème semaine. La survie des nourrissons n’est en plus pas équivalente en fonction des ethnies : la mortalité néonatale des enfants noirs est 40% plus élevée que celle des enfants blancs et leur mortalité postnatale est 80% plus élevée.

La prématurité est donc associée avec une mortalité néonatale et postnatale augmentée en comparaison avec le risque de décès des enfants nés à terme. Les femmes doivent connaitre l’importance de ces dernières semaines de gestation, et lorsqu’une grossesse se passe bien, aucun empressement n’est de mise, et les grossesses doivent donc  être menées a moins jusqu’à la 39 ème semaine.

Source

Term Pregnancy: A Period of Heterogeneous Risk for Infant Mortality
Reddy Uma M.; Bettegowda Vani R.; Dias Todd ; Yamada-Kushnir Tomoko; Ko Chia-Wen; Willinger Marian
Obstetrics & Gynecology June 2011 – Volume 117 – Issue 6 – pp 1279-1287

Crédit Photo Creative Commons by Lan Bui

 

Articles sur le même sujet