samedi 3 décembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Dormir sur le dos ou du côté droit double le risque de mortalité périnatale

Une étude australienne montre un lien entre la mortalité périnatale et la position de sommeil de la femme enceinte.

L’étude, menée à Auckland, a inclus 155 femmes dont l’enfant était décédé après 28 semaines de gestation. Aucun enfant n’avait d’anomalie, et les autopsies pratiquées chez 47% des enfants n’ont pas permis de trouver une cause particulière à leur décès. L’objectif des scientifiques à été d’évaluer l’influence éventuelle des ronflements maternels, de l’assoupissement au cours de la journée, et de la position d’endormissement et de réveil (positions de la nuit précédant la découverte du décès de l’enfant) sur la mortalité périnatale. Les femmes ayant subi le décès de leur enfant étaient plus souvent obèses, socio-économiquement pauvres, fumeuses et avaient déjà eu plusieurs naissances : Ce groupe de femmes était comparé à un autre groupe ayant eu des enfants bien portants et chez qui les mêmes éléments été recherchés.

Les scientifiques ont tenu compte des facteurs de mortalité périnatale connus chez les participantes avant de réaliser la comparaison. La prévalence de la mortalité périnatale était de 3,09/1000 dans l’étude.

Les scientifiques ne retrouvent pas d’association entre ronflement ou somnolence diurne et mortalité périnatale. Cependant, une mortalité périnatale a été plus souvent constatée chez les femmes qui dormaient sur le dos ou sur leur côté droit (la veille) par rapport aux femmes dormant sur leur côté gauche : en prenant en référence le sommeil sur le côté gauche, le risque de mortalité périnatale était dans l’étude multiplié par 2,5 chez les femmes s’étant endormies sur le dos et par 1,7 pour celles s’étant endormies sur leur côté droit.

Le risque absolu de mortalité périnatale est ainsi de 1,96 pour 1000 naissances chez les femmes s’endormant sur leur côté gauche mais de 3,93 pour 1000 naissances pour celles dormaient jamais sur le côté gauche, donc à droite ou sur le dos, un presque doublement du risque.

C’est la première étude qui rapporte un lien entre la position d’endormissement et le risque de mortalité périnatale. Ces découvertes nécessitent un approfondissement et une confirmation urgente concluent les auteurs.

Source

Association between maternal sleep practices and risk of late stillbirth: a case-control study
Tomasina Stacey, John M D Thompson, Ed A Mitchell, Alec J Ekeroma, Jane M Zuccollo, Lesley M E McCowan
BMJ 2011; 342:d3403

Crédit Photo Creative Commmons by drocpsu

Articles sur le même sujet