lundi 5 décembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

La télévision nous tue : 67 500 français meurent de trop de télévision chaque année!

Passer trop de temps assis en face de sa télévision est un facteur de risque parmi les plus facilement contrôlable. Pourtant le temps passé devant la télévision est dans nos sociétés industrialisées le comportement sédentaire le plus répandu et le plus envahissant, qui plus est associé à une morbidité accentuée et à une mortalité précoce. Si plusieurs études ont démontré le rôle de la télévision dans l’accentuation des pathologies en particulier cardiovasculaires, les chiffres définitifs manquent.

L’objectifs des scientifiques a été d’évaluer le lien entre télévision et survenue d’un diabète de type 2, d’une maladie cardiovasculaire fatale ou non fatale et d’un décès quel qu’en soit la cause. Pour cela, ils ont recherché toutes les études pertinentes publiées entre 1971 et 2011 et analysé ensemble les données. Ils ont regroupé ainsi, dans différentes études où le temps passé devant la télévision était intégré, les données sur la survenue de diabète de type 2, regroupant 175 938 personnes, sur la survenue de maladies cardio-vasculaires regroupant 34 253 personnes ainsi que sur le risque de décès regroupant  26509 personnes. L’évaluation se fait en ajustant les calculs aux facteurs de risque existants.

Pour chaque deux heures passées devant la télévision par jour, l’augmentation du risque de survenue d’un diabète de type 2 est de +20%, l’augmentation de survenue d’une maladie cardiaque est de +15% et l’augmentation de la mortalité de +13%. Si l’augmentation du risque est linéaire pour le diabète de type de 2 et les maladies cardiaques, le risque de décès augmente encore au delà de 3 heures par jours passés devant la télévision.

Ainsi en une année, la télévision, pour 100 000 personnes passant 2 heures devant leur poste, crée 176 diabètes, provoque 38 maladies cardio-vasculaires fatales ou non fatales et tue 104 téléspectateurs. La télévision est donc bien un facteur de risque de maladie cardiovasculaire, de diabète et de mortalité précoce au même titre que le cholestérol ou l’hypertension artérielle.

Le temps moyen passé par un français devant la télévision est de 3 heures et 25 minutes par jour. En appliquant donc le risque créé et évalué par les auteurs de cette étude, publiée dans la grande revue médicale JAMA, la télévision serait au minimum responsable chaque années et seulement en France de 67 600 morts, de 114 400 cas de diabète de type 2, et de 24 700 maladies cardiaques fatales et non fatales (sur une base de seulement 2 heures).

Si l’on voulait appliquer le fameux “principe de précaution”, il faudrait alors supprimer la télévision immédiatement ; elle est 17 fois plus mortelle que la route!

Source

Television Viewing and Risk of Type 2 Diabetes, Cardiovascular Disease, and All-Cause Mortality ; A Meta-analysis
Anders Grøntved, Frank B. Hu
JAMA. 2011;305(23):2448-2455. doi:10.1001/jama.2011.812

Crédit Photo Creative Commons by Wonderlane

 

Articles sur le même sujet