dimanche 25 septembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Nous sommes tous des mutants : chaque nouvel être humain reçoit 60 mutations génétiques

Chacun d’entre nous a reçu en moyenne 60 nouvelles mutations génétiques en comparaison avec le génome de ses parents rapporte la première comparaison directe entre génome des parents et des enfants.

Les scientifiques ont mesuré directement le nombre de mutation survenues dans 2 familles, en utilisant les séquences génétiques complètes des l’ADN répertoriés au cours du projet “1000 génomes”. Le résultats révèle également que le génome humain, comme les autres est modifié par la force des mutations intervenant au niveau des spermatozoïdes ou de l’ovule.

On estime que 1 lettre de l’ADN sur 100 million est ainsi modifié à chaque génération. L’information codée contenue dans l’ADN est codé par quatre lettres : A, T, C et G.

Dans une des deux familles, le nombre de mutation transmises par le père atteignait 92%, mais seulement 36% dans la seconde famille. Cette découverte va à l’encontre de ce qui était supposé : en effet, il était supposé que la majorité des mutations provenaient du père du fait du nombre important de fois ou le génome était copié pour aboutir au grand nombre de spermatozoïdes présents dans le sperme, en comparaison avec un ovule. Ce scénario n’est donc pas obligatoire.

Source

Variation in genome-wide mutation rates within and between human families
Donald F Conrad, Jonathan E M Keebler, Mark A DePristo, Sarah J Lindsay, Yujun Zhang, Ferran Casals, Youssef Idaghdour, Chris L Hartl, Carlos Torroja, Kiran V Garimella, Martine Zilversmit, Reed Cartwright, Guy A Rouleau, Mark Daly, Eric A Stone, Matthew E Hurles, Philip Awadalla
Nature Genetics, 2011

Crédit Photo Creative Commons by Bart van Damme

Articles sur le même sujet