dimanche 21 décembre 2014

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Newsletter

ChargementChargement


La lutte contre le tabagisme et contre toutes les drogues est un échec total

Hausse du prix du tabac, interdiction de fumer dans les lieux publics depuis le 1 janvier 2008, textes puis “images chocs” censées mettre en garde les fumeurs, millions d’euros injectés dans les campagnes de prévention, rien n’y fait, de plus en plus de Français fument.

Le dernier rapport de L’Observatoire Français des Drogues et Toxicomanies relègues toutes les déclarations péremptoires des ministres de la santé successifs sur l’efficacité des mesures mises en place, par le simple fait qu’elles auraient montré leur efficacité dans d’autres pays, à simple communication politique sans effet. Il en va de même pour la lutte contre les drogues.

Le Baromètre santé 2010 a été mené auprès de 27 653 personnes âgées de 15 à 85 ans et les résultats sont éloquents :

Le tabagisme en hausse
– Augmentation de 2% du nombre de fumeur en 5 ans (passant de 28% à 30%) avec en particulier augmentation de 6 points du nombre de fumeuses de 45 à 64 ans,
– 69% des fumeurs fument plus de 10 cigarettes par jour (contre 72% il y a 5 ans).

La consommation de cannabis en hausse
– 33% des français reconaissent avoir fumé du cannabis, une hausse de 4 points sur les 5 dernières années,
– 8% en ont consommé au cours de l’année passé et 4% au cours du mois précédent.

La consommation de cocaïne en hausse de 50%
– le nombre de français de 18 à 64 ans ayant consommé de la cocaïne passe de 2,5% à 3,7% sur les 5 dernières années
– 0,9% des français en ont consommé dans l’année, un chiffre qui monte à 2% chez les moins de 35 ans

La consommation d’héroïne en hausse de 30%, passant de 0,9% à 1,2% des français en ayant consommé,  la consommation des champignons hallucinogènes est en hausse de 20%, et la consommation de poppers croit de 3,9% à 5,3% des 18-64 ans en qui en ont consommé au moins une fois.

En revanche, et  le nombre de 18-75 consommant quotidiennement d’alcool décroit de 16% à 12%, mais c’est l’alcoolisation massive qui augmente massivement (binge) : 19% des 18 34 ans ont été ivres au moins une fois sur l’énnée écoulé (ils étaient 15% il y a 5 ans), une augmentation particulièrement sensible chez les filles de 18 à 25 ans, 34% d’entre elles ayant été ivres ; elles étaient 20% à le reconnaitre il y a 5 ans. 42% d’entre elles consomment de l’alcool contre seulement 30% il y a 5 ans.

C’est ce que l’on appelle un beau quinquennat, signe d’une société qui évolue…

Source

Les usages de substances psychoactives en France : Résultats du Baromètre santé 2010

Crédit Photo Creative Commons by f_mafra

 

Articles sur le même sujet