dimanche 25 septembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Première mondiale : un patient respire grâce à l’implantation d’une trachée artificielle produite à partir de ses propres cellules souches

Pour la première fois dans l’histoire de la médecine, un homme respire grâce à une trachée artificielle synthétisée en laboratoire à partir de ses propres cellules souches. Le patient, un homme de 36 ans a aujourd’hui totalement récupéré de l’opération qui s’est déroulée le 9 juin 2011 à l’hôpital de l’université suédoise de Karolinska à Stockholm, par l’équipe du Pr Marrichiani. Il quitte l’hôpital aujourd’hui.  C’est le professeur Alexander Seifalian, de Londres, qui a mené à bien la synthèse de la trachée à partir d’un moule biosynthétique dans lequel on été implantées les cellules souches du patients. Cette technique novatrice a permis l’implantation de la trachée sans avoir d’effet de rejet puisque les cellules sont celles du patient.

Ce patient souffrait d’un cancer de la trachée qui malgré une radiothérapie à atteint un diamètre de 6 centimètres, bloquant pratiquement toute la trachée et donc empêchant la respiration, tout en menaçant de s’étendre vers les bronches. Comme aucun donneur de trachée n’était disponible, l’implantation d’une trachée articficielle était le dernier recours pour sauver le patient.

Le professeur Macchiarini avait déjà réimplanté des trachées mais dont l’architecture de départ provenait de donneurs décédés,et à partir desquelles, les cellules souches d’un patient receveur aviat été préalablement implantées.

Cette première mondiale démontre qu’il est possible de se passer de donneur pour implanter une nouvelle trachée.

Source

First Successful Transplantation of a Synthetic Tissue Engineered Windpipe
[PRESS RELEASE 2011-07-07]

 

Articles sur le même sujet